Nestle

La petite histoire du pont de Choubra

Père Gérard Viaud Jeudi 12 Juillet 2018-23:00:44 Archéologie
Choubra au débouché du pont en 1904
Choubra au débouché du pont en 1904

Avant la construction du pont de Choubra ce quartier était relié au Caire par un passage à niveau puis par un pont étroit, enjambant les voies ferrées. Par la suite, un superbe et large pont à structures métalliques fut construit. Ce pont existait dès 1898. En effet, lors du retour de Saad Zaghloul de son premier exil la foule s'était massée sur le pont de Choubra pour l'accueillir et l'acclamer alors qu'il descendait  du train.

Au mois de mai 1898, il fut question de construire une ligne de tramways dans la rue de Choubra jusqu’au Nil et le Conseil d’administration des chemins de fer égyptiens n’avait pas fait d’objection à ce que cette ligne passe sur le pont de Choubra. Ce pont fut construit par M. Prompt, inspecteur des ponts-et-chaussées de France pendant son séjour en Egypte. En effet, entre 1888 et 1900, M. Prompt fut administrateur des chemins de fer, des télégraphes et du port d’Alexandrie. Dans son livre sur le Caire, intitulé: “Le Caire, sa vie, son histoire, son peuple”, Marius Schemeil écrivit (page 391, édition de 1949): “Le pont supérieur fut imaginé par M. Prompt... Je dis “imaginé”, car la construction de ce pont fut une erreur et fit du tort au quartier de Choubra, autrefois relié au Caire central par un simple passage-à-niveau. Aujourd’hui (en 1949) ce pont supérieur a été rendu inutile par l’établissement d’un passage inférieur partant de l’entrée de la rue Emad Eddine sur l’avenue de la Reine Nazli (actuellement rue Ramsès)  et aboutissant à l’entrée de la rue Koussouret El-Chawam au commencement de la grande avenue de Choubra”.La dernière ligne des tramways électriques à être installée au Caire fut celle de Choubra. Un projet avait été considéré en vue de faire passer le tramway sur le pont El-Lamoun qui enjambait le canal Ismaïlieh devant la grande gare du Caire, mais il aurait fallu le démolir pour en reconstruire un neuf tant il était vétuste. Seules les voitures, tirées par des chevaux, pouvaient traverser ce pont pour se rendre à Choubra.Dès que le canal d’Ismaïleh fut comblé la ligne de tramways, qui s’arrêtait au rond-point de Faggalah en débouchant de l’avenue Clot bey, fut prolongée jusqu’à Choubra en traversant la place de Bab El-Hadid  en passant par-dessus le pont de Choubra. Par la suite, la ligne de Choubra fut détournée vers Qolali pour rejoindre la grande rue de Choubra. Cette ligne fut supprimée en 1992 avec le projet d’aménagement du métro souterrain entre Choubra El-Kheima et la place Ramsès. La ligne de chemin de fer, passant sous le pont de Choubra date de la construction du pont d’Embaba. La construction de ce pont fut achevée au mois de juillet 1892. Il fut réalisé par Daydé et Pilé qui en avaient obtenu l’adjudication en 1889. Avant la construction de ce pont, la ligne de la Haute-Egypte, inaugurée en 1867 jusqu’à Louxor, puis en 1898 jusqu’à Assouan, partait de la gare de Boulac-Dakrour au nord de Guiza. Ce pont d’Embaba fut consolidé en 1898.

en relation