Nestle

La place Lazoughly révèle son secret !

Hanaa Khachaba Lundi 06 Août 2018-13:48:19 Chronique et Analyse

Des hommes de lettres, des philosophes, des dirigeants… sont des héros trônant en sculpture au beau milieu des places du Caire. Ces figures de proue avaient enrichi l’histoire de l’Egypte. Elles ont mérité de s’ériger fièrement dans les rues de la capitale, rappelant à la progéniture la grandeur de ses aïeux. Vu leurs profondes empreintes dans quel que soit le domaine, des statues imposantes et somptueuses ont rivalisé avec les livres d’Histoire pour éterniser le nom et l’histoire de ses personnages brillants.

 

Ce n’est pourtant pas une tradition égyptienne. Dans chaque pays du monde, il y a des places emblématiques considérées comme un témoin vivant de la gloire de ce pays, d’un événement particulier ou d’une personnalité éminente. Faisons une promenade instructive et agréable dans cette place située au Caire, la place Lazoughly au centre-ville.

Les places au Caire avaient de nombreuses fins. Elles servaient aux parades et aux défilés militaires. Vu leur vaste espace, les troupes y casernaient également avant de devenir un rond-point des festivités nationales et de grands rassemblements populaires. Les places étaient aussi aménagées de manière à accueillir différents spectacles sportifs à l’instar de l’hippisme, de l’escrime ou du football. Dans l’histoire contemporaine de l’Egypte, la place Tahrir, épicentre de la Révolution contre Moubarak, a tiré sa renommée mondiale des incidents qui ont eu lieu pendant cette période. D’autres places prennent leur importance de l’imposante statue qui se hisse avec une telle fierté en son centre que les passants tiennent à se prendre en photo en ignorant probablement son nom et son histoire.

La place Lazoughly est l’une d’importantes places du Caire. Elle porte le nom du pacha Lazoughly qui était un dignitaire turc venu en Egypte en 1800 pendant l’époque de Mohamed Ali. Il a occupé plusieurs postes d’Etat. Il fut ministre des Finances et fut désigné premier ministre des Forces armées égyptiennes pendant 15 ans. Son vrai nom est Muhammad Laz tandis que le mot «Ouglo» signifie fils en turc, il est donc dénommé «le fils de Laz», Laz étant un nom de famille habitant dans une région de la mer Noire en Turquie.

Le pacha Lazoughly a été connu pour sa personnalité exceptionnelle. Il était aussi un politicien chevronné. Des récits disent qu'il était le cerveau du célèbre massacre dans la Citadelle de Mohammed Ali pour se débarrasser des Mamelouks. Bien que le pacha Lazoughly soit un homme célèbre et ait une haute position depuis longtemps pendant l'ère de Mohammed Ali, il ne s'est pas vraiment soucié de glorifier son nom ni ses accomplissements. La place Lazoughly se trouve à l'intersection de la rue Dawawin de Magles El-Ommah et la rue Khairat, selon des informations tirées de la page officielle du gouvernorat du Caire.

En plein milieu de ce rond-point trône une statue colossale du sculpteur français Jacquemart. Le sultan d’Egypte Mohammed Ali pacha décida d’ériger des statues des dignitaires les plus célèbres de l'Egypte comme une commémoration de leurs contributions généreuses en Egypte. Lorsque le sculpteur français a commencé à faire la statue du pacha Lazoughly, il a fait face à un problème comme il ne trouve pas de portrait de lui. Ainsi Jacquemart a-t-il dû recourir à un des amis du pacha Lazoughly pour tenter de trouver une personne qui lui ressemble jusqu'à ce qu'ils aient finalement trouvé un sakka (porteur d’eau). Ce dernier avait une grande ressemblance avec le pacha Lazoughly. Le misérable sakka fut amené à se vêtir honorablement comme ministre des Forces armées pour être sculpté à la place de Lazoughly. La statue de Lazoughly de la place éponyme n’appartient donc pas à ce grand dignitaire d’origine turque mais à un malheureux porteur d’eau à qui le destin a souri pour une fois!

 

http://www.cairo.gov.eg/art/Lists/List5/DispForm.aspx?ID=47

en relation