La tombe (TT13) de Shouroy

Dalia Hamam Jeudi 14 Mars 2019-15:51:41 Archéologie
La tombe (TT13) de Shouroy
La tombe (TT13) de Shouroy

Il fut chef des porteurs de braseros d'Amon,et sa femme Ouret-Néferet était chanteuse d'Amon. Ils vécurent lors de la XIXe(1295-1186) et XXe dynastie(1186-1069). Nous ne savons pas grand chose sur leur vie. La tombe, qui comporte deux salles, est de taille moyenne. Elle est construite comme à la coutumière pour les tombes Thébainesen forme de T. Elle est inachevée, et une grande partie de son revêtement et imagerie ont disparu. Ce qui a résisté au temps a fait l’objet d’une restauration en 2002. La décoration est peinte sur enduit blanc bleuté avec une qualité d’exécution assez moyenne. Sur les parois du couloir d'entrée,Shouroy et son épouse sont représentés, mais il ne reste aujourd'hui que la moitié supérieure de leurs corps. Sur la paroi gauche, on peut voir une femme, dont les traits n’ont été qu'esquissés en peinture rouge, qui tient un sistre hathorique.

 Dans la première salle, le plafond est très bien conservé. Il est décoré de rectangles qui comportent des motifs d’étoiles rouges dans des carrés blancs, noirs ou jaunes. Le mur Nord (droite) est divisé en deux registres. Au-dessus des registres supérieurs on voit une large bande jaune, cernée d’un trait rouge, qui entoure la salle afin de séparer les registres du plafond. Le registre supérieur commence par une représentation de Shouroy. Il tient dans sa main droite une tige de papyrus et devant lui se trouve la représentation d’une porte où se tient debout un génie tenant dans sa main gauche un sceptre. Puis, l'image suivante, on voit Shouroy qui porte dans sa main droite levée un brasero, et sa femme en adoration devant une seconde porte. La porte elle-même est divisée en deux registres.

 Le couple est ensuite représenté d’une manière identique à la première. Shouroy a le crâne rasé, il porte sur sa poitrine un grand collier et il est revêtu du pagne de cérémonie. Les deux tables d’offrandes qu’il consacre sont garnies de pains et de légumes. On peut aussi voir Osiris assis sur un siège qui tient le fouet et le sceptre Heqa ainsi qu'une représentation des quatre fils d’Horus. Le registre inférieur est lui aussi séparé du registre supérieur par une épaisse bande jaune. Il est en grande partie détruit. Du côté Ouest, à droite de l’entrée, on distingue encore les vestiges d’une table d’offrandes surmontée de colonnes jaunes. Sur la partie médiane sont seulement conservés deux visages de Shouroy et de son épouse. Vers le fond de la paroi on reconnaît Shouroy faisant une offrande devant l’effigie de -Horakhty.

 Le mur Sud (gauche) est lui aussi divisée en deux registres. Le quart du registre supérieur n’a pas été achevé, les ouvriers ont simplement représenté à l’ocre rouge les contours des scènes. On voit Shouroy et son épouse debout en adoration, sollicitant l’entrée dans le monde de l'au-delà. Devant eux un génie gardien tenant dans ses mains un couteau et un sceptre est représenté debout gardant une porte.

   Au-dessus de lui on voit deux yeux Ouadjet. Puis le couple se retrouve devant une autre porte. La femme est représentée avec une perruque bouclée surmontée d'une fleur de lotus, et elle est vêtue d’une robe de lin fin transparente. Cette nouvelle porte est encore gardée par un génie. L'image suivante, le couple est de nouveau représenté en adoration. Devant eux, une table d’offrandes est chargée de pains, de viandes, de raisins et de légumes. Le naos, dans lequel le Dieu -Horakhty siège, auquel le couple fait face, est magnifiquement décoré. Le registre inférieur est inachevé, avec seulement des silhouettes tracées à l’encre rouge.

en relation