La tombe (TT178) de Néferrenpet

Dalia Hamam Jeudi 08 Août 2019-16:02:20 Archéologie
La tombe (TT178) de Néferrenpet
La tombe (TT178) de Néferrenpet

Il fut Scribe du trésor d'Amon durant la seconde moitié du règne de Ramsès II (1279-1213, XIXe dynastie). Cette tombe partage une cour commune avec les tombes de Néfersekherou (ou Pabas, TT 296) et Néfermenou (TT 365). Le tombeau par lui-même, qui semble avoir été entièrement achevé, n'a que deux petites chambres, dont les murs étaient décorés avec des scènes disposées dans des registres anormalement bas. Certains d'entre eux ont moins de 20 centimètres de haut. Bien que de telles scènes disposées ainsi autour des murs ne soient pas inconnues dans les tombes Thébaines, elles sont rares. Le tombeau de Khonsou (TT31) propose également ce genre de style décoratif. Les décorations de la tombe ont été appliquées sur une couche de plâtre blanc, une attention particulière étant accordée au plafond. En effet, toutes ses surfaces furent richement décorées de motifs géométriques.

   Ce tombeau est très intéressant en raison de la façon dont les artistes semblent tester les limites de la représentation égyptienne, ainsi que par les informations qu'il nous fournit sur le trésor du temple d'Amon-Rê, en raison de l'accent mis sur les sujets religieux. Dans le portail d'entrée, est gravé, sur la droite du montant (Ouest), un hymne à Atoum, tandis que sur la gauche se trouve un hymne à . Chaque jambage de porte possède une figure bien exécutée de Néferrenpet, qui est vêtu d'un costume élaboré avec un large collier et les cheveux longs. Sur le côté gauche, il sort de la tombe tandis que sur la droite, il se promène dans la tombe.

   Dans la première chambre, le plafond est orné de quatre différents motifs ornementaux, dont deux avec des motifs en spirale. Sous le plafond, le sommet des murs est orné de représentation d'Anubis qui font face à l'entrée de la tombe. Sous elles, ce sont deux registres principaux qui contiennent des scènes religieuses. En dessous de chaque registre se trouve une ligne de texte religieux qui est écrite en hiéroglyphe. Ces registres sont lus dans le sens à partir de l'entrée de la tombe, sur le mur Nord, à travers la paroi latérale, puis sur le mur Sud où ils finissent.

en relation