La tombe (TT41) d'Aménémopet

Dalia Hamam Jeudi 29 Août 2019-15:27:19 Archéologie
La tombe (TT41) d'Aménémopet
La tombe (TT41) d'Aménémopet

La tombe (TT41) d'Aménémopet dit Ipy. Cette tombe est récemment ouverte au public. Elle se situe près de la tombe de Menna (TT69). Aménémopet/Ipy fut Chef régisseur en chef des greniers d'Amon à Thèbes et Surintendant des prophètes de Min et d'Isis. Il fit carrière sous Ramsès I (1295-1294), Séthi I (1294-1279) et Ramsès II (1279-1213). Sa tombe est l'une des plus grandes ouvertes aux touristes après les tombes d'El-Assasif. Elle se compose d'une grande cour à piliers, aujourd'hui couverte, d'une salle à piliers, d'un long couloir et d'une chapelle funéraire à trois niches. Le travail de restauration est remarquable même si dans les salles à piliers, les décors sont partiellement recouverts d'une matière noirâtre (incendie, fumée, suie, etc.).  La première cour dont les portiques sont soutenus par dix piliers est impressionnante. La rangée de gauche comprend les statues du défunt sculptées à même la roche. La moitié droite est restée inachevée. Dans cette partie de la tombe, les décors évoquent des processions et les cérémonies funéraires. La barque du Dieu Sokar est représentée. Dans l'angle gauche, une stèle est sculpté dans la roche. Elle représente le défunt devant Atoum et Osiris. Une seconde stèle se dresse près de l'entrée des salles souterraines. Le défunt y honore et Osiris. Les personnages sont très bien détaillés, perruques, gestes etc ... La première salle souterraine est impressionnante par sa taille et la profusion de décor. 

 

   Bien que nous ne retrouvions pas la clarté du calcaire de la cour, ce hall propose une belle iconographie. La salle est soutenue par 4 piliers. On y retrouve les processions funéraires, les rituels devant la tombe, la représentation du mystérieux Tekenou (sa signification demeure obscure). La pesée du cœur est présente ainsi que des extraits du Livre des Portes, où le défunt doit passer une à une les portes gardées, sans se tromper, pour espérer atteindre l'au-delà. Le long couloir menant à la chapelle funéraire a été en partie peint. Nous y retrouvons des extraits du Livre des Portes

en relation