La vie reprend dans les aéroports égyptiens après trois mois de suspension des vols

Test Acount Jeudi 02 Juillet 2020-16:37:33 Actualités
La vie reprend dans les aéroports égyptiens après trois mois de suspension des vols
La vie reprend dans les aéroports égyptiens après trois mois de suspension des vols

C’était la date attendue tant par les touristes que par les professionnels de l’aviation et du tourisme. Le 1er juillet est le Jour J annoncé par le gouvernement égyptien pour la reprise du trafic aérien international après trois mois de suspension. Bref, l’Egypte rouvre ses aéroports au monde entier.

L’aéroport international du Caire a connu, hier mercredi, une intensité agréable rappelant les moments heureux de l’avant-Covid-19, avec la reprise des vols internationaux, dans le respect total des mesures de prévention édictées par le ministère de la Santé, que ce soit à l’intérieur des salles de l’aéroport ou à bord des avions.

Les autorités aéroportuaires avaient mis en application une série de mesures pour contrer la propagation du virus, conformément aux consignes du ministère de la Santé et de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Ces mesures visent, entre autres, à désengorger les aéroports notamment les douanes, les lieux de contrôle des bagages et des passagers, les élévateurs… etc. Les passagers, eux, sont priés de respecter la distanciation sociale et le port du masque partout où ils se déplacent à l’intérieur de l’aéroport. Les températures des passagers, des travailleurs, des équipages d’avion sont prises par des équipes médicales du service de la quarantaine.

Dans la journée d’hier mercredi, 38 vols internationaux avec à bord près de 3.236 passagers de différentes nationalités étaient attendus.

L’aéroport international d’Hurghada a aussi accueilli hier mercredi le premier vol en provenance d’Ukraine, suite à l’annonce par le gouvernement égyptien de la reprise des vols internationaux après une suspension de trois mois.

Le gouverneur de la Mer Rouge, le général Amr Hanafi, était en comité d’accueil des visiteurs, au terme d’une assez longue absence. 150 touristes en provenance de Kiev étaient à bord de l’avion qui a atterri à l’aéroport international d’Hurghada où ils avaient dû suivre le plan de prévention adopté par les aéroports égyptiens, annoncé par le ministre de l’Aviation civile, Mohamed Manar.

Dans le même contexte, la compagnie aérienne EgyptAir a annoncé, hier mercredi, la reprise de ses vols internationaux, après la décision du gouvernement de reprendre le trafic aérien à partir d'hier 1er juillet. La compagnie organise 14 vols internationaux réguliers pour transporter environ 2000 passagers.

Deux vols ont décollé à 8h30 de l'aéroport international du Caire à destination de Tunis, et un vol à destination de Londres a décollé à 9h30, selon la compagnie EgyptAir.

Idem pour les sites touristiques et les musées qui ont rouvert leurs portes au public dans un respect total des mesures de prévention contre le Covid-19 et selon un plan progressif adopté par le ministère du Tourisme.

Hier mercredi, 13 musées et sites archéologiques ont accueilli leurs visiteurs dans les gouvernorats du Caire, de Guiza, de Louxor et d’Assouan, suite à la reprise du mouvement touristique en Egypte le 1er juillet.

Les musées et les sites archéologiques sont quotidiennement soumis à des opérations de désinfection sous la supervision d’équipes de restaurateurs et de contrôleurs des antiquités. La température des travailleurs est prise chaque jour avant leur accès aux lieux. Le ministère de la Santé sera informé de tout cas suspect d’infection par le Covid-19.


 

en relation