Nestle

Le FJAA, plateforme de l'intégration arabo-africaine

Nevine Ahmed Mardi 19 Mars 2019-14:24:16 Chronique et Analyse
Le président Abdel Fattah Al-Sissi au FJAA
Le président Abdel Fattah Al-Sissi au FJAA

Les Forums de la jeunesse, que ce soient le Forum monidal de la jeunesse ou ce dernier pour les jeunes arabes et africains, constituent un espace d'intégration de la voix des jeunes dans les discussions sur les crises actuelles et les défis qui se dressent face à leurs pays. Le Forum d'Assouan a permis aux jeunes de ces deux régions de se réunir pour témoigner de leurs expériences et problèmes, ainsi que pour partager leurs expertises. Les participants ont mis ces forums de jeunesse en tant que cadre permanent de discussion des problèmes généraux et des défis auxquels sont confrontés leurs pays. Bref, ces forums permettent d'ouvrir une voie de dialogue pour discuter des aspirations des jeunes et de leurs visions sur diverses questions. Recherche scientifique, soins de santé, impact des technologies de pointe, l'innovation et les différents enjeux ont été les principaux thèmes de débat, deux jours durant à Assouan.

 

Avoir des jeunes autour des tables de discussion est essentiel à l'amélioration de leur autonomie. Le Forum des jeunes arabes et africains a été l'occasion pour près de 1500 jeunes d'échanger et de partager leurs opinions autour d'une dizaine de thématiques.

Au sud du pays, à la ville hautement touristique d'Assouan, des jeunes arabes et africains ont eu l'occasion de se rencontrer pour discuter de leurs problèmes et pour échanger leurs visions quant aux défis qui les confrontent. Plusieurs thèmes ont été étudiés dont notamment la recherche scientifique et les enjeux de l'évolution technologique, ainsi que le terrorisme intellectuel. Une vive interaction et une occasion pour que les jeunes puissent communiquer et présenter leurs expériences.

En fait, les jeunes sont à la tête de l'agenda présidentiel et les espoirs sont grands de transmettre, à l'Afrique, l'expérience de l'Egypte avec les jeunes pour leur autonomisation ainsi que ses démarches pour le développement et la lutte antiterroriste. Le Forum d'Assouan a témoigné de modèles brillants de jeunes ayant excellé dans maints domaine. Une nouvelle dimension a été établie à Assouan, parallèlement à la présidence égyptienne de l'Union africaine.

L'essentiel cette fois-ci et la principale recommandation était de créer des Fonds conjoints pour financer des projets précis en Afrique. Lors de la table ronde intitulée "La Vallée du Nil, un passage vers la complémentarité africaine et arabe", le président Abdel Fattah Al-Sissi a souligné que l'Egypte était prête à coopérer avec tous les pays africains pour mettre en place des projets communs qui assureraient le bien aux deux parties, appelant à cet effet, à un épaulement de toutes les parties pour garantir le succès.

 

La parole aux jeunes

Ce forum affirme le rôle pionnier joué par l’Egypte en Afrique et dans le monde arabe, et sa volonté de rassembler le plus grand nombre de jeunes afin de débattre leurs questions et leurs idées avec une élite d’experts et de spécialistes, ont affirmé les jeunes dans des déclarations exécutives à la MENA.

Un des participants au Forum d'Assouan a souligné que les jeunes étaient venus là pour penser comment développer et construire leurs pays. Il a ainsi appelé à exploiter la technologie pour créer des opportunités d'emploi.

Un autre jeune de l'Afrique du Sud, a quant à lui, souligné que les jeunes étaient venus pour penser ensemble afin de servir les intérêts arabes et africains.

A cet effet, une jeune venue du Bahrein, a affirmé que l'autonomisation des jeunes était la solution et la clé du succès.

Les jeunes participants au Forum des Jeunes arabes et africains ont été unanimes sur l’importance de cette plateforme qui est considérée comme une occasion pour rapprocher entre les jeunes arabes et africains et pour connaître les différentes cultures.

Mohamed Haroun, du Tchad, a remercié l’Egypte pour l’accueil de ce forum en affirmant que de tels forums ouvraient la porte pour rassembler le plus grand nombre des jeunes arabes et africains afin d’examiner les questions les plus importantes qui les intéressent en vue de rapprocher leurs visions et leurs cultures.

Le président Abdel Fattah Al-Sissi est le premier président arabe qui entreprend une telle initiative pour soutenir les jeunes arabes et africains, a affirmé M. Horoun, indiquant que les jeunes sont l’avenir pour l’Afrique et le monde arabe. 

Pour sa part, Mazen Mohamed du Soudan a affirmé que ce forum était une opportunité pour combler le grand vide entre les jeunes des deux régions et représenterait une transition remarquable pour rapprocher les jeunes dans les deux régions. 

De l’Algérie, Thouraya Chaalaan, a indiqué que de tels forums seront indispensables pour les jeunes africains pour l’échange des expériences en s’interrogeant sur la cause de la migration des jeunes vers d’autres pays par des moyens légitime ou illégitime, jugeant important d’investir dans les jeunes à la lumière de la présence de ces compétences soit à l’échelle arabe ou africaine.

 

Messages et recommandations

- Former et entraîner les jeunes avant de leurs accorder des postes-clés.

- Révision des moyens de communications après leur mal exploitation.

- La dangerosité du terrorisme, de la corruption et des conflits menaçant la stabilité des pays.

- Des tentatives malignes pour ancrer les divergences arabo-africaines.

- Les forums des jeunes, une grande occasion pour communiquer et discuter des sujets des différents pays.

- Echange des résultats des recherches scientifiques entre les jeunes africains et ceux des autres continents.

- Le plus grand nombre d'éléments intégrés dans les groupes terroristes, se trouvent en Afrique.

- Parler d'un Nord arabe et d'un Sud nègre est irrespectueux.

- Améliorer l'infrastructure en Afrique pour lieur entre ses différents pays.

- Inititaive égyptienne pour éliminer l'hépatite C chez un million d'Africains.

- Un mécanisme de traitement face à la polarisation intellectuelle et au radicalisme.

- Davatange d'autonomisation des jeunes et des femmes.

- Démarches intensifiées pour pousser les médias à changer l'idée erronée autour des relations africaines et arabes.

- Examen de la création d'un marché commun arabo-africain et d'un Fonds pour financer l'infrastructure et les PME.

 

Des selfies avec le Président et une boisson fraîche !

Le président Abdel Fattah Al-Sissi a tenu à saluer les participants aux activités de la table ronde sur la Vallée du Nil et la complémentarité entre ces deux bords et des différentes séances du Forum des jeunes arabes et africains.

Les différents participants ont pris des photos selfies de souvenir avec le chef de l'Etat.

Par ailleurs, le chef du gouvernement, Dr Mostafa Madbouli et les ministre du Tourisme et des Antiquités, respectivement, Dr Rania Al-Machate et Dr Khaled Al-Anani, ont fait une tournée dans quelques sites archéologiques à Assouan, en marge du Forum des jeunes arabes et africains. Les hauts responsables ont tenu à prendre un jus fraîche de canne à sucre.

en relation