Le PM : L’orientation planétaire tend à apprendre à « vivre avec » le Covid-19

Test Acount Mardi 19 Mai 2020-15:43:32 Actualités
Le PM : L’orientation planétaire tend à apprendre à « vivre avec » le Covid-19
Le PM : L’orientation planétaire tend à apprendre à « vivre avec » le Covid-19

Une cohorte d’experts et de professionnels en économie a engagé un débat au siège de l’Autorité générale de l’Investissement et des Zones franches, avec la participation du Premier ministre Dr Moustafa Madbouli et la ministre du Plan Dr Hala Al-Saïd, sur la conjoncture économique de l’après-Covid-19.

Le débat a essentiellement mis l’accent sur l’orientation planétaire vers le « vivre avec » le coronavirus, ce qui signifie un déconfinement progressif entraînant un retour petit à petit de la vie à son cours normal, tout en maintenant les gestes barrières et le port obligatoire des masques. 

La ministre du Plan a débuté son intervention en jetant la lumière sur cette idée de vivre avec, d’autant que plusieurs secteurs ont bel et bien subi de lourdes pertes en raison de la propagation du virus et ses répercussions de fermeture totale ou partielle de plusieurs activités durant quelques mois. Selon des experts, il est attendu que le taux de croissance de l’économie mondiale chute de 7 à 8% par rapport à la période de la Grande Dépression qui avait, elle, enregistré un recul de 5%.

« Ce choc économique prouve que l’ordre politique mondial connaîtrait certes des changements, tout comme les rapports commerciaux entre les pays, les priorités de consommation, les priorités d’investissement dans les secteurs de la santé, de l’enseignement et de l’alimentation », a alerté la ministre Al-Saïd.

Elle a souhaité que la période à venir soit celle d’une convalescence « économique » pour qu’ensuite l’économie puisse décoller. Et de noter que le gouvernement s’organise constamment après avoir sondé l’opinion de la sphère des affaires, des académiciens et des professionnels, sans oublier de se concerter avec la société civile et le secteur privé.

Et de signaler que le Premier ministre a instruit d’engager plusieurs débats en ce sens et que depuis 10 jours a eu lieu le premier débat avec la participation d’une constellation d’experts, de professeurs universitaires des grandes universités d'Egypte, soulignant que des spécialistes étrangers et qu'une large participation des représentants du monde des affaires et de l’industrie était également constatée.

« L’orientation planétaire tend vers le déconfinement, ce qui veut dire composer avec l’idée que le coronavirus est là et qu’il faut apprendre à vivre avec », a affirmé le Premier ministre Dr Moustafa Madbouli signalant que personne ne peut encore dire jusqu'à quand le virus existerait.

« Selon l’avis des médecins et des experts, le virus continuera à être là. Ceci dit, il faut s’y faire », a encore dit le chef du gouvernement tout en affirmant que cela signifie le respect scrupuleux des consignes édictées par les parties officielles concernées. Dr Madbouli a noté que l’ordre politique et économique à l’échelle mondiale ne serait plus le même qu’avant la pandémie de Covid-19.

Il a indiqué que les débats engagés se concentrent sur la situation économique en Egypte dans l’après-coronavirus, affirmant que les pays du monde se focalisent dans la période à venir sur les intérêts de leurs citoyens, tout en tenant compte des avis des experts et des spécialistes de chaque secteur, notamment ceux les plus touchés par la pandémie afin de s’enquérir de leurs propositions dans le but de surmonter cette crise avec les moindres dégâts possibles et réussir par la suite à maintenir les indices positifs de notre performance économique.

 

 

 

en relation