Le PM fait le suivi des démarches pour faire face à la pollution de l’air au Grand-Caire

Test Acount Dimanche 25 Octobre 2020-17:16:02 Actualités nationales
Le Premier ministre, Dr Moustafa Madbouli
Le Premier ministre, Dr Moustafa Madbouli

Le Premier ministre, Dr Moustafa Madbouli, s’est entretenu avec la ministre de l’Environnement, Dr Yasmine Fouad, pour faire le suivi des démarches entreprises afin de faire face aux vagues de pollution de l’air au Grand-Caire et au Delta, apprend-on de la page officielle du Conseil des ministres.

La ministre a présenté un rapport à Dr Madbouli, dans lequel, elle fait allusion à la hausse des quantités visées par la collecte de la paille de riz. Ces quantités se sont donc élevées à 500 mille tonnes au lieu de 350 mille l’année passée. La hausse de ces quantités collectées sert à diminuer les taux d’incinération de la paille pour éviter la pollution de l’air.

La ministre a souligné la concrétisation de 91 axes relevant du ministère de l’Environnement, et ce, en coordination avec les instances concernées par le suivi des opérations d’incinération découvertes des déchets agricoles et solides. De nouvelles mesures d’inspection et de contrôle ont été adoptées, a souligné la ministre notamment dans les zones industrielles et celles des petites industries. Plus de 3.529 installations ont été inspectées dont 8% commettant des infractions, a-t-elle révélé. Et de souligner que le ministère a consacré plus d’un moyen pour recevoir les plaintes des citoyens à ce propos.

Dr Yasmine Fouad a également parlé des démarches de sensibilisation, en soulignant que le nombre de colloques sur ce sujet a été augmenté, afin de sensibiliser directement les paysans sur les champs de travail, tout en les incitant à respecter les mesures préventives contre le Covid-19.

La ministre a en outre évoqué les mesures d’inspection des gaz d’échappement des véhicules pour réduire ce phénomène négatif qui affecte l’environnement. Plus de 11.574 véhicules et autobus de transport public ont été inspectés, a-t-elle fait savoir.

Quant au zones d’entassement des ordures, une des causes principales de la pollution de l’air, la ministre a souligné que des photos prises par les satellites sont utilisées pour inspecter ces zones et prévenir l’incinération des déchets.

en relation