Le Président Al-Sissi reçoit son homologue érythréen

Test Acount Lundi 06 Juillet 2020-17:52:33 Actualités
Le Président Abdel Fattah Al-Sissi et son homologue érythréen Isaias Afwerki au palais d’Al-Ittihadiya
Le Président Abdel Fattah Al-Sissi et son homologue érythréen Isaias Afwerki au palais d’Al-Ittihadiya

Le Président Abdel Fattah Al-Sissi a reçu hier lundi matin au palais d’Al-Ittihadiya son homologue érythréen, Isaias Afwerki en visite de travail de trois jours en Egypte, a indiqué le porte-parole de la Présidence de la République, Bassam Radi. Une séance d’entretiens élargie aux délégations des deux pays s’est déroulée entre les deux parties. Les deux Chefs d’Etat ont échangé leurs vues sur les développements dans la région de la Corne de l’Afrique et la mer Rouge et examiné la coopération bilatérale compte tenu des relations distinguées liant l’Egypte et l’Erythrée, a-t-il souligné. Après la cérémonie d’accueil officielle du Chef de l’Etat érythréen et le passage en revue de la garde d’honneur, le Président Al-Sissi a salué son hôte de marque, lui faisant part de sa grande estime vis-à-vis des relations historiques et étroites entre l’Egypte et l’Erythrée. Al-Sissi a souligné à Afwerki que l’Egypte tient à développer sa coopération stratégique avec son pays dans les divers domaines en vue d’établir un partenariat durable entre eux de même qu’à unifier leurs vues de sorte à renforcer leur coordination en ce qui concerne les questions liées à la sécurité régionale, la complémentarité et la restauration de la paix et de la stabilité dans la région. Sur le plan des liens bilatéraux, le Président Al-Sissi a relevé l’importance de développer les projets de coopération bilatérale dans la période à venir, en aplanissant tous les obstacles pouvant se dresser, notamment dans le domaine des infrastructures, de l’électricité, de la santé, du commerce, de l’investissement, de l’agriculture et des richesses piscicole et animale. L’intensification des programmes d’assistance technique au côté éthiopien a de même fait l’objet d’examen. S’y ajoute la volonté de diversifier les perspectives de coopération bilatérale dans les domaines militaire et sécuritaire. Le Président érythréen a quant à lui dit aspirer à plus de coopération avec l’Egypte sur tous les plans, notamment en ce moment où les enjeux et les ingérences étrangères se multiplient dans la Corne de l’Afrique et en mer Rouge, ce qui mène à plus de coordination et de coopération entre l’Erythrée et l’Egypte qui jouit d’un poids axial dans la région au niveau du maintien de la paix et de la sécurité. Le numéro un érythréen a également loué les positions de l’Egypte visant à établir la stabilité dans la région de la Corne de l’Afrique, ces positions, a-t-il dit, se sont traduites par un grand soutien égyptien à l’Erythrée dans la période écoulée. Selon le porte-parole présidentiel, les entretiens ont en outre abordé les dernières évolutions régionales d’intérêt commun, notamment les dossiers relatifs à la sécurité de la mer Rouge et de la Corne de l’Afrique, en plus de la question du Barrage éthiopien de la Renaissance. Les deux parties ont convenu d’intensifier leurs concertations pour faire le point de la situation, en vue d’apporter un renfort à la sécurité et la stabilité régionales. 

en relation