Le Président prête serment devant le Parlement pour entamer un 2nd mandat

Nevine Ahmed Mardi 05 Juin 2018-13:24:03 Chronique et Analyse
Le Président prête serment devant le Parlement pour entamer un 2nd mandat
Le Président prête serment devant le Parlement pour entamer un 2nd mandat

Le président Abdel Fattah Al-Sissi a prêté serment devant le Parlement, pour ainsi entamer un second mandat présidentiel. Une première depuis plusieurs années, marquant une journée historique largement suivie, tant sur le plan local qu'international.

 

C'est la première cérémonie de ce genre organisée en Egypte depuis la dernière élection du président déchu Hosni Moubarak en 2005, écrit-on dans la presse locale. Deux mois après sa réélection en mars 2018, le président Abdel Fattah Al-Sissi a prêté serment devant le Parlement, avec la présence d'une pléiade de personnalités éminentes, dont des ministres, des ambassadeurs, le cheikh d'Al-Azhar et le Pape de l'Eglise Orthodoxe, ainsi que les hauts fonctionnaires de l'Etat. Avant son premier mandat, le chef de l'Etat avait prêté serment devant la Cour Constitutionnelle en 2014, le Parlement n'étant pas encore constitué au moment de sa première investiture.En vertu de l'article 144 de la Constitution, le président de la république doit prêter serment devant la Chambre des députés avant de prendre ses fonctions.

En remontant dans l'Histoire, on constate que le première cérémonie d'investiture où un président avait prêté serment devant le Parlement, après avoir formé la république égyptienne unifiée entre l'Egypte et la Syrie, était donc en 1958, quand le président Gamal Abdel Nasser a prêté serment en tant que chef de la nation, devant le Conseil de la Nation unie. Y étaient présents, en ce temps, les parlementaires égyptiens et syriens, après la Déclaration constitutionnelle sur l'unité entre l'Egypte et la Syrie.

La scène a été répétée sous l'hémicycle, peu avant le régime de Sadate. Ce dernier avait prêté serment le 28 septembre 1970 après la mort de Nasser, et après avoir remporté la présidence d'après le système de référendum.

En 1981, après l'assassinat de Sadate, Hosni Moubarak a prêté serment devant l'Assemblée du peuple.

Un second mandat donc de quatre ans vient de commencer pour le président Sissi. Une échéance constitutionnelle imposée par la constitution de 2014, le Parlement s'apprêtait depuis un certain temps pour cette journée mémorable.

Le premier sous-secrétaire de la Chambre des députés, Al-Sayed Al-Chérif, q indiqué que cette séance avait été "un événement historique attendu par le peuple, d'autant plus qu'Al-Sissi est le premier président prêtant serment devant la Haute Institution législative, depuis la révolution du 25 janvier 2011".

Al-Chérif avait révélé, il y quelques temps, à propos de ce jour : "Ce sera une journée mémorable qui connaîtra une grande cérémonie, pour ainsi affirmer que l'Egypte avait traversé les dangers et qu'elle avançait à pas sûrs, après avoir rempli toutes les échéances constitutionnelles".

Sur le plan juridique, le chef du département de la loi constitutionnelle à l'université de Mansoura, Dr Salah Fawzi, également membre de la commission de la réforme législative, souligne que l'action de prêter serment est une condition essentielle pour que le président Sissi puisse commencer son second mandat. "Ce serment revêt une importance particulière puisqu'il est le premier devant la Chambre des députés depuis l'adoption de la constitution de 2014", révèle l'expert juridique.

 

La cérémonie en dix infos

1- C'est la première fois pour un président de prêter serment devant le Parlement depuis 13 ans.

2- L'article 144 de la constitution dispose que le président prête serment avant de commencer son mandat.

3- Etaient présents à la séance consacrée à cet événement le chef du gouvernement, ainsi que de nombreux ministres de son cabinet, le cheikh d'Al-Azhar, Dr Ahmed Al-Tayeb et le Pape de l'Eglise Orthodoxe, Tawadros II.

4- Des préparatifs sans précédent ont été élaborés pour cette cérémonie historique. Les drapeaux égyptiens décoraient le Parlement et les rues ainsi que sur le haut de la Primature et des autres bâtiments avoisinants.

5- Le portail du Parlement a été rénové et repeint en blanc et rouge, un tapis rouge a été étalé sur le parterre jusqu'à l'arrivée à la salle principale, où le Président devait prêter serment. Le hall pharaonique du Parlement a connu également plusieurs changements, où plusieurs chaises ont été installées pour couvrir le grand nombre de députés et des hôtes prenant part à la cérémonie.

6- Le président du Parlement, Dr Ali Abdel Al et ses deux sous-secrétaires, Al-Sayed Al-Chérif et Soliman Wahdane, ainsi que le secréatire général du Parlement, le conseiller Ahmed Saad Eddine étaient à l'accueil du Président à son arrivée.

7- L'hymne national a été joué et 21 coups de canon ont été donnés pour célébrer l'arrivée du chef de l'Etat au siège de la Chambre des députés.

8- Au début de la séance, le président du Parlement a donné son allocution, au cours de laquelle il a passé en revue les exploits du Président au cours de son premier mandat, et les perspectives de l'avenir pour poursuivre la construction de l'Etat égyptien contemporain.

9- Le président du Parlement a appelé le chef de l'Etat à prêter serment, après quoi, Al-Sissi a prononcé un important discours adressé à la nation, pour jeter la lumière sur les démarches à entreprendre au cours de la prochaine période.

10- Le Parlement devrait soumettre le discours du Président aux commissions typiques pour l'étudier et ainsi adopter les législatives indispensables- si nécessaire-  à la mise en vigueur des points qu'il avait inclus.

en relation