Nestle

Le rêve du poussin

Dr Nesrine Choucri Dimanche 10 Juin 2018-21:31:59 Shéhérazade raconte
Le rêve du poussin
Le rêve du poussin

Shéhérazade raconte tous les soirs des histoires au roi. Des histoires qu'elle a regroupées du fond de l'Egypte, mais qui sont riches en morale. Aujourd'hui, elle raconte l'histoire du rêve du poussin.

Il était une fois un poussin qui vivait avec ses frères et sœurs dans une grande ferme. L’idée d’être poussin lui déplaisait, il souhaitait être une créature différente. Il était toujours mécontent de sa petite taille et de sa fragilité. Alors, il observait les autres animaux dans la ferme. Ils avaient des tailles différentes et ils étaient souvent plus puissants que lui. Il voulait être puissant. La vache a été l’animal qui a le plus attiré son attention. « Oh, qu’elle est grande et puissante ! Elles mangent des heures et des heures sans jamais avoir le ventre saturé », se dit-il.

 Un jour, le poussin va observer la vache, il souhaite savoir comment grandir et devenir aussi fort qu’elle. Il remarque qu’elle mange de l’herbe de longues heures. Il commence à picoter des graines sans arrêt pour s’engraisser. Au bout d’un moment, son ventre se remplit et il a très mal. Le poussin se jette sur le sol tellement il n’arrive plus à respirer.

Il déprime et s’isole dans un petit coin. « Si je ne peux pas manger autant que la vache, je ne serai jamais comme elle ».

Sa maman remarque sa dépression et lui demande : « Alors, mon petit poussin, qu’as-tu ? »

Le poussin  lui a répondu : « Je veux être comme la vache, elle est puissante, sa voix fait peur. C’est parfait. Je souhaite être comme elle, mais je n’y arrive pas ».

Sa maman le consola et lui dit : « Mon petit poussin, chaque créature a ses points forts et ses points faibles. Tu ne seras jamais comme la vache. Tu seras une poule ou un coq. Et c’est bien, tu n’as pas besoin d’être quelqu’un d’autre».

Le poussin semblait peu convaincu, il s’en alla pour s’en dormir tellement il était triste. Durant son sommeil, il fait un rêve étrange. Dans son rêve, il y avait un lac magique qui permettait d’exausser les vœux. Il a bu du lac trois gorgées d’eau et souhaitait devenir aussi gros que les vaches. Etant devenu énorme, il quitte le poulailler et se dirige vers l’étable pour vivre avec ses nouvelles soeurs : les vaches.

Là-bas, elle en trouva quatre. Elle commença alors à s’installer parmi elles et leur adresser la parole : « Je suis votre nouvelle camarade, je suis une vache comme vous et je peux manger de l’herbe ».

Les quatre vaches l’ont regardée avec des yeux pleins d’étonnement, puis, l’une d’entre elles lui a dit : « Tu ressembles au poussin, mais tu es énorme pour un poussin. Tu n’es pas une vache, tu n’as pas quatre pattes et tu n’es pas courbé comme nous. Tu es un être laid et déformé. Je ne veux pas te voir. Va-t’en ! Les autres vaches commencent à se moquer d’elle. Attristé et affolé, le poussin court et se dirige vers le poulailler, mais, là encore, on lui barre la route.

Il n’est pas autorisé à y entrer. Même si les poules le font, sa taille énorme l’empêchera. Le poussin se retrouve seul, abandonné de tout le monde et il verse de chaudes larmes. C’est en ce moment qu’il ressent la chaleur maternelle, sa maman la poule le réveille et le réconforte lui disant : « Ce n’est qu’un rêve, même un mauvais rêve n’est qu’un rêve ».

Le poussin se réveille. Pour la première fois, il valorise d’être poussin de vivre dans un poulailler. Que c’est beau d’être à sa bonne place, au milieu de ceux qui connaissent notre juste valeur !

en relation