Nestle

Les jardins, ces poumons de verdure revigorants

Hanaa Khachaba Mercredi 10 Juillet 2019-12:59:46 Chronique et Analyse
Les jardins, ces poumaons de verdure revigorants
Les jardins, ces poumaons de verdure revigorants

Dans un pays désertique tel que l’Egypte, les jardins sont les poumons de la population. Les habitants de cette terre -« noire » et fertile grâce au limon du Nil- savent donner des couleurs plus vives et une atmosphère de fraîcheur à leur environnement quotidien, en enjolivant celui-ci avec des jardins verdoyants. Quoique peu nombreux, ils offrent aux Egyptiens un bel espace de détente et d’amusement. Lieu idéal de jeunes tourtereaux, les parcs publics offrent un bel ombrage aux amoureux bercés par la brise aromatisée du  site et enchantés par le doux gazouillement des oiseaux.

 Pendant les jours fériés en particulier, ces vastes parcs paysagers et botaniques sont submergés par une marée humaine assoiffée du vert, pour se mettre à l’abri du soleil et se laver les poumons de la pollution.

Souvent encerclés d’une imposante clôture, les jardins publics en Egypte sont généralement une zone dont l’accès n’est pas gratuit. Le prix du billet d’entrée est quand même symbolique. Ces quelques livres payées incitent les visiteurs à prendre soin de cette flore revigorante. Ils ne sont pas ouverts à longueur de journée aux passants sous peine d’une dévastation de leurs richesses vertes par le piétinement d’une cohorte d’enfants. Ou de voir anéantir sa beauté sous les tas d’ordures de certains visiteurs nonchalants.

Pour combattre la pollution et inculquer à la population la valeur du vert dans sa vie, il faut que l’Egypte pense à renouer sérieusement avec le vert, en multipliant ces espaces aux couleurs apaisantes.

Ces poumons de verdure nous rappellent véritablement les anciens égyptiens qui sont les premiers à construire des terrasses. Ils mettaient au point un système d’irrigation avec des canaux convergeant vers un bassin central. C’était l’élément essentiel du jardin autour duquel s’organisaient les cultures. Dans ce bassin vivaient poissons, oiseaux aquatiques et plantes comme le papyrus, le lotus, les nénuphars, toute la faune et la flore que l’on rencontre dans la campagne égyptienne. Le jardin était annexé au temple, au palais ou à une propriété privée. Il constitue un monde clos et ordonné. C’était un espace protégé indifférent aux caprices du majestueux fleuve.

Vergers, potagers ou vignes permettaient un apport indispensable en fruits et en légumes. Le jardin est aussi un marqueur social car il nécessite une main d’œuvre importante. Il est considéré comme une manifestation des puissances divines. Même s’il est utile, source d’ombre, le jardin est aussi un lieu d’agrément.

 

Voici une liste de quelques plus beaux jardins de l’Egypte :

1 - Le parc familial :C’est une vaste étendue verte qui se situe dans la ville de Rehab sur l’autoroute Le Caire/ Suez. Première en son genre au Proche-Orient, elle est construite sur le modèle d’un célèbre jardin en France, sur une superficie de 70 feddans. Elle comprend un centre cultuel et scientifique en plus d’un parc d’attractions. On y trouve également des maquettes de la Bibliothèque d’Alexandrie, du jardin zoologique de Gizeh et du musée militaire. Les superficies vertes en occupent 35 feddans.

2 - Jardin du Palais de Manial :Le palais de Mohamed Ali Pache, fondateur de l’Egypte moderne, est un joyau architectural d’une valeur inestimable. Construit en 1901, le palais est entouré de somptueux jardins d’une beauté inégalable. Ses beaux paysages botaniques qui s’étendent sur une superficie de 34 mille mètres cubes peuvent être loués pour l’organisation de cérémonies de mariage. Les palmiers s’alignent  sur toute l’étendue du palais jusqu’au majestueux fleuve du Nil. Il comporte aussi un lac, à louer par jour pour une rafraîchissante baignade.

3 - Jardin d’Al Azhar ou Azhar Park :Il s’étend sur 30 feddans, donnant sur le Vieux Caire. Le jardin est conçu sur une colline depuis laquelle la vue des monuments avoisinants est disponible comme la citadelle de Saladdin. Le Jardin comprend un grand beau lac entouré de verdures de tous les côtés. Outre la superbe plantation abondante, on y trouve aussi de nombreuses fontaines qui rendent l’ambiance plus fraîche.

4 - Jardin des Poissons : Une grande majorité des films romantiques noir et blanc sont tournés dans cet endroit. On y trouve peu de poissons dorénavant, mais l’endroit est charmant : collines artificielles, allées au milieu des herbes grasses. Une oasis de verdure au milieu de la ville gigantesque n’est pourtant pas à négliger. Comme on a dit, un jardin public en Egypte est un merveilleux endroit pour les rendez-vous romantiques. Ce paradis verdâtre s’ouvre aux jeunes couples qui veulent échapper aux regards indiscrets de la foule, au pied d’un arbre d’automne défeuillé. Ce parc est des plus anciens du Caire. Il fut construit sous le règne du khédive Ismaïl, sous l’image d’un poisson.

5 - Jardin d’Orman :Le Jardin Al-Orman est un jardin botanique situé près de l’Université du Caire à Gizeh, à l’ouest du Nil. Fondé en 1875 par le khédive Ismaïl Pacha, il occupe une superficie de 28 feddans, avec notamment des collections de cactées et autres plantes succulentes et un petit musée botanique abritant un herbier. Le jardin est divisé en trois zones : la forêt (en turc, Orman), le haramlek et le salamlek, consacrés aux réceptions et attenant au jardin zoologique. Le jardin Al-Orman est aussi réputé pour les festivals de fleurs qui s’y organisent pendant les fêtes de Cham Al Nessim.

6 - Le Jardin international : Ce jardin est situé dans le quartier de Madinet Nasr. Il porte ce nom car il abrite des arbres venus des pays du monde. Il est divisé en plusieurs zones dont chacune expose des plantes et des arbres d’un certain pays.

 

Des arbres bien fleuris, des engrais naturels, un désherbant écologique, des plantes brillantes, la bonne heure pour arroser… Autant de petits trucs qui traversent les temps et se transmettent de génération en génération. Découvrez certains conseils jardin pour bien vous occuper de vos plantes.

Les bonnes heures pour arroser votre jardin :

Il est très important de choisir ses heures pour procéder à l’arrosage de son jardin. Vous devez préférer celles entre le coucher et le lever du soleil. Si vous arrosez pendant les heures ensoleillées, la terre risque de craqueler, de se fendiller et de mettre les racines à nu.

Des arbres toujours fleuris :
Vous venez de planter un arbre, n’hésitez pas à couper les premières fleurs qui apparaissent pour que la sève serve à sa propre vigueur. Quelques mois plus tard, vous apprécierez le résultat.

Une astuce pour l’eau d’arrosage :
Pensez à ajouter un peu de sucre dans l’eau de votre arrosoir, vos plantes seront encore plus belles. Vous pouvez également ajouter du vinaigre dans votre eau, cela va neutraliser le calcaire.

Une plante en forme :
Votre plante a-t-elle besoin d’être arrosée ?
Si vous souhaitez le savoir tapez sur votre pot de fleuravec un couteau. Si le son est sourd, votre plante n’a pas besoin d’eau. Au contraire si le son est clair il faut l’arroser très rapidement.

 

en relation