Les plus intéressants posts des usagers égyptiens sur la page FB du chef d'Etat

Nevine Ahmed Vendredi 13 Avril 2018-16:48:17 Chronique et Analyse
Qu'attend-on du président?
Qu'attend-on du président?

Le peuple a fait le choix, le président est réélu pour un second mandat. Sa popularité ne fait point de doute. Ceux qui ont dit «oui» à Sissi savent bien pourquoi ils l'ont choisi. Il se présente pour eux comme le seul garant de la réalisation de leurs revendications. Qu'attendent les Egyptiens de leur président? La réponse sur sa page officielle Facebook.

 

 

Les appels à la patience du gouvernement, qui met en avant le satisfecit et les projections optimistes du Fonds monétaire international sur l'avenir prometteur de l'économie nationale, notamment après la mise en place des réformes courageuses et nécessaires, ont trouvé des échos chez un peuple qui veut poursuivre le chemin du progrès et du développement avec un président qu'il a librement choisi et bien voulu.

L'échéance électorale terminée avec un ancrage assurée de la démocratie, maintenant c'est le temps de remplir les promesses et de répondre aux exigences du peuple.

La page officielle Facebook du président Abdel Fattah Al-Sissi enregistre un afflux remarquable de la part de blogueurs, depuis l'annonce de sa réélection.

Au début, la page jette la lumière sur les points forts du discours prononcé par le chef d'Etat, après l'annonce officielle des résultats des élections. Le président a mis l'accent sur, notamment, la participation remarquable de toutes les classes de la société, surtout de la part des femmes. Il a également salué l'Armée et la Police pour avoir assuré la sécurité et le bon déroulement du vote. Et le plus intéressant est la promesse faite par Al-Sissi de traiter le peuple égyptien sans aucune discrimination et de répondre à toutes les exigences des citoyens.

Un autre post sur la page présente des scènes différentes pour l'ensemble des électeurs ayant pris part au vote de l'élection présidentielle, et sur lesquelles est écrit: «La voix de l'ensemble des Egyptiens demeurera- sans doute- un témoin sur la volonté d'une nation, qui s'impose avec force... une volonté qui ne connaît aucune faiblesse. Les scènes des Egyptiens en face des urnes demeureront la cause de ma fierté et une preuve indéniable sur la grandeur de notre nation qui a présenté le sang de ses fils comme sacrifice afin que nous puissions avancer ensemble vers l'avenir».

D'autres posts portaient des félicitations adressées au président pour sa réélection, alors que les plus éminents étaient ceux portant sur les revendications du peuple, résumées pour leur plupart sur l'importance et la nécessité de poursuivre les projets nationaux, la lutte contre la corruption sous toutes ses formes avec la punition de qui que ce soit le responsable corrompu et aussi l'éradication du terrorisme.

Certains citoyens ont, pour leur part, envoyé leurs plaintes et leurs doléances sur la page Facebook du président. A titre d'exemple, les employés au secteur de boisement, au ministère de l'Agriculture, ont appelé le président à étudier leur revendication: ils désirent être considérés comme des employés à salaire fixe puisqu'ils ont passé plusieurs années dans leur fonction.

Un autre citoyen appelle à la formation de comités pour les jeunes diplômés pour faire le tour, de façon hebdomadaire, des hôpitaux. «Vous allez voir des choses insoutenables», s'est-il exclamé en appelant le président à voir une Egypte propre des maladies, de pots de vin, de népotisme et de corruption.

Un autre citoyen a répondu à cette dernière suggestion en affirmant que les jeunes sont prêts à tout faire pour l'intérêt du pays. «Nous pouvons faire des équipes de jeunes pour ainsi bénéficier de leurs capacités et de leurs potentialités», a-t-il écrit.

Un autre citoyen a souligné avoir présenté, comme don, une parcelle de terre qu'il possédait, pour y fonder une école élémentaire, en commémoration et en honneur à sa cousine, tuée en Allemagne, Dr Marwa Chahine, victime d'actes de xénophobie à cause de son voile. Mais le citoyen se plaint que les procédures de fondation de l'école ont traîné, appelant à l'aide du président pour intervenir et finir avec cette affaire.

Et finalement, un citoyen a révélé avoir admiré une émission sur la Radiodiffusion portant sur un concours pour des photos enregistrant les infractions contre l'environnement et causant une pollution des eaux du Nil. Le citoyen se demande si jamais cette bonne idée verra-t-elle le jour, et si possible, l'appliquer à toutes les infractions commises, par exemple au niveau de la circulation routière, des constructions de bâtiments, de l'électricité, etc.

Enfin, il est à signaler que les Egyptiens aspirent à ce que le Président soit au courant de leurs revendications notamment que cette page Facebook était créée dans le but d'établir une communication à titre régulier avec le peuple

en relation