Libye : Les deux chefs rivaux à Moscou pour des pourparlers de cessez-le-feu

Test Acount Mardi 14 Janvier 2020-13:40:37 Actualités
Libye : Les deux chefs rivaux à Moscou  pour des pourparlers de cessez-le-feu
Libye : Les deux chefs rivaux à Moscou pour des pourparlers de cessez-le-feu

La rédaction avec AFP

Le général Khalifa Haftar et Fayez Al-Sarraj sont arrivés hier lundi à Moscou pour des négociations destinées à signer un accord formel de cessez-le-feu, entré en vigueur la veille en plein ballet diplomatique pour éviter que ce conflit dégénère.

La venue d'Al-Sarraj et du maréchal Haftar, dont les troupes s’opposent depuis plus de neuf mois aux portes de Tripoli, illustre l’influence de Moscou dans cet épineux dossier, souligne l’AFP.

La Russie n’a pas indiqué si une rencontre physique aura lieu entre les deux hommes, qui se sont vus la dernière fois en février à Abou Dhabi.

Aux côtés de leurs homologues russes, les ministres turcs des Affaires étrangères et de la Défense, Mevlut Cavusoglu et Hulusi Akar, doivent chapeauter la rencontre. Ankara soutient Sarraj et déploie même pour ce faire des militaires.

  Conférence de paix

Selon le président du Conseil d’Etat Khaled Al-Mechri, allié du GNA, les discussions pourraient notamment porter sur le déploiement de “forces de surveillance” dont il n’a pas précisé la nature.

S’exprimant lors d’une courte intervention télévisée, Fayez Al-Sarraj a appelé les Libyens à “se lancer vers la stabilité et la paix”.

Cette trêve doit servir de prélude à une conférence internationale sur la Libye à Berlin sous l’égide de l’ONU, prévue pour le 19 janvier. La chancelière Angela Merkel est d’ailleurs venue samedi à Moscou pour des pourparlers avec le président russe. Ce dernier a enchaîné les conversations téléphoniques avec les dirigeants arabes et européens.

“Si ce processus de paix décolle, la Russie va renforcer son rôle de faiseur de paix et réussir à garder Haftar”, note Alexeï Malachenko, expert russe des questions de défense. Mais des analystes doutent toutefois qu’une trêve puisse durer.

en relation