Nestle

Mangez, mais sain

Hanaa Khachaba Vendredi 11 Janvier 2019-22:09:34 Chronique et Analyse
Mangez, mais sain
Mangez, mais sain

En Egypte, partager sa nourriture est un rituel très particulier. Les Egyptiens apprécient tant la gastronomie qu’ils ne semblent se soucier aucunement de garder la ligne. Visages joufflus, ventre en saillie, doigts potelés, les formes et les rondeurs sont typiques à ce peuple méditerranéen « gros mangeur ». Or, les jeunes générations commencent à s’intéresser plus à leur physique. Se bien nourrir ne signifie pas forcément être en surpoids. On peut continuer à être gastronome, et garder en même temps une bonne ligne.

 La plupart des jeunes gens, sinon tous, souhaite avoir un corps de rêve. Les cliniques des nutritionnistes dans les grandes villes sont remplies à craquer de ces jeunes chercheurs du corps parfait et de la nourriture saine. Cet engouement se fait constater aussi sur la Toile. Les jeunes volent de site en site, en quête du meilleur régime alimentaire. Ils souhaitent avant tout manger sans se priver, se délecter sans grossir.

C’est un sujet qui revient souvent dans les cercles des jeunes, filles ou garçons. Quoi manger, quand et comment ? On échange les expériences qui, pour certains, servent de guide mieux même qu’un spécialiste. On part de régime en régime, à la recherche de la formule magique la mieux adaptée à ses besoins. Une étude britannique récente affirme qu'un régime alimentaire sans gluten permettrait d'être en meilleure forme physique. Il s’agit d’ailleurs de conclusions à prendre avec des pincettes, selon certains nutritionnistes.

Ennemi numéro un de nos assiettes, le gluten ne devrait pas être réhabilité de sitôt si l’on en croit les résultats d’une étude britannique récente. D’après le quotidien The Daily Mail, adopter un régime alimentaire sans gluten rendrait plus fort. Il permettrait en particulier de réduire le sentiment de fatigue et d’augmenter l’énergie. Les chercheurs ont demandé à 95 adultes, qui ne déclaraient pas d’intolérance au gluten, de s’astreindre à un régime sans gluten pendant trois semaines, puis de revenir à une alimentation normale. A la fin de l’expérience, de nombreux participants ont déclaré avoir moins souffert d’inconfort digestif, plus particulièrement de ballonnements ou de crampes d’estomac. Ils se jugeaient également moins fatigués. Si des scientifiques s’enthousiasment des résultats de l’expérience, certaines faiblesses peuvent cependant être pointées du doigt et venir remettre en cause des conclusions. Si l’alimentation peut jouer sur nos capacités intellectuelles, d’autres facteurs peuvent expliquer que les participants aient vu leur capacité de concentration s’améliorer.

On vous propose ici quelques régimes alimentaires, et des favoris tels que la diète cétogène et le Whole30 n’ont pas réussi à se classer premiers. En fait, aucun des programmes de perte de poids populaires n’a réussi à se classer parmi les trente meilleurs.

Un nouveau classement, publié le mercredi 2 janvier par U.S. News &World Report, permet d’embrasser du regard des dizaines de régimes alimentaires sur la base de quelques critères clés, dont notamment l’efficacité en termes de perte de poids et la prévention du diabète des maladies cardiaques. Qui plus est, les classements ont également pris en compte les « contributions d’un groupe d’experts de la santé dont beaucoup étaient préoccupés par certaines de programmes de perte de poids les plus populaires et les plus appréciés des célébrités.

La diète cétogène, par exemple, ne se classe que 38ème et n'obtient que 2,1 étoiles sur 5. «Le régime strictement limité en glucides et riche en matières grasses a rendu certains experts préoccupés par les déséquilibres nutritionnels; d'autres craignent que le régime alimentaire soit extrême et difficile à suivre», indique US News & World Report. Pourtant, il serait suivi par des stars telles que Halle Berry et Alicia Vikander.

Le régime Whole30, qui compte Busy Philipps et la jeune mariée Miley Cyrus parmi ses fidèles, est également à la 38e place en raison de «l'absence de preuves scientifiques» et de «son approche à court terme et ses promesses à long terme». Il s'agit d'une théorie à la mode de 30 jours, mettant l'accent sur les aliments complets et l'élimination du sucre, de l'alcool, des céréales, des légumineuses, du soja et des produits laitiers.

Alors, quel régime se classe le premier? Selon US News & World Report, le régime méditerranéen, qui met l'accent sur «les fruits et les légumes, l'huile d'olive et le poisson», règne en maître. Les places 2 et 3 sont allées, respectivement, aux régimes DASH (conçu pour lutter contre l'hypertension) et Flexitarian (ou régime végétarien flexible).

Encadré

Doit-on éliminer le gluten de son alimentation ?

Le débat autour de cette protéine, présente dans les céréales comme le blé, l'orge, l'épeautre et le maïs, n'est donc toujours pas résolu. Actuellement, seuls les intolérants au gluten, atteints de la maladie cœliaque, sont directement sommés de modifier leur régime alimentaire. Mais devrions-nous tous adopter le régime sans gluten ? Les spécialistes sont divisés. « A ce jour, aucune étude ne démontre l’impact de la consommation de gluten sur la santé », pensent certaines. D’autres estiment que certains organismes peuvent le supporter. Les personnes qui souffrent de maladies inflammatoires sont sommées de le supprimer de leur alimentation. A cause de son rôle antigénique, il peut augmenter l’inflammation en diminuant l’action de certaines hormones.  

 

Encadré

Zoom sur le régime méditerranéen

Le régime méditerranéen a pour but d'allonger l'espérance de vie en préservant des maladies cardiovasculaires ainsi que des risques de cancer. Il s'inspire directement des habitudes alimentaires qu'avaient traditionnellement les populations du pourtour méditerranéen. Il favorise la consommation de végétaux, de graisses de qualité et de céréales complètes. Au contraire, la viande rouge, le sucre et les produits industriels y ont une place très limitée. Le but du régime méditerranéen n'est pas de perdre du poids mais de préserver la santé artérielle pour prévenir des maladies cardio-vasculaires ainsi que de diminuer les risques de contracter un cancer. Les fréquences de consommation des aliments gras, sucrés et transformés étant faibles, cela induit toutefois bien souvent une perte de poids. Avec une teneur intéressante en acides gras mono-insaturés (par l'huile d'olive) et une faible quantité d'acides gras saturés (viande grasse), le régime méditerranéen permet de faire diminuer le taux de cholestérol ainsi que l'athérosclérose. De plus, on estime que les fruits et légumes procurent une excellente source d'antioxydants qui contribuent à la protection contre les maladies liées au vieillissement. Cependant, ces effets sont constatés chez des personnes ayant une activité physique régulière, il est donc essentiel de combiner cette alimentation à un mode de vie actif pour en voir les bienfaits.

en relation