Ministre des Finances : Sans la stabilité politique, le progrès économique n’aurait pas été réalisé

Test Acount Dimanche 25 Octobre 2020-12:17:09 Actualités
Le ministre des Finances Mohamed Maït
Le ministre des Finances Mohamed Maït

Sans la stabilité politique dont le Président Abdel Fattah Al-Sissi a jeté les bases, le progrès économique n’aurait pas été réalisé et nous n’aurions pas réussi à mettre en œuvre les réformes économiques qui ont rendu l’économie nationale plus solide face aux défis à l’intérieur et à l’extérieur du pays, a déclaré hier samedi le ministre des Finances Mohamed Maït, rapporte la MENA.

M. Maït, qui a voté aux législatives depuis son bureau de vote à l’école Khaled Ben Al-Walid dans la ville du 6 Octobre, a affirmé que l’Egypte, selon le rapport du FMI, est le seul pays qui réaliserait une croissance économique positive au Moyen-Orient et en Afrique du Nord pour l’exercice financier en cours.

Les Egyptiens, a-t-il dit, incarnent un modèle civilisé de démocratie en choisissant ceux qui les représentent de leur plein gré, et en réalisant l’importance de remplir leur devoir national; ce qui contribue au développement de la structure législative de manière conforme aux efforts déployés par l’État pour achever le processus de construction de «l’Egypte moderne», afin que notre cher pays occupe sa juste place dans les rangs des pays développés et que les citoyens bénéficient des fruits du développement durable et global. “Nous continuons, a-t-il poursuivi, à développer la structure législative pour moderniser les systèmes d’administration fiscale et douanière, afin de simplifier et d’automatiser les procédures, booster les investissements, jeter les bases de la transformation vers une société numérique et augmenter l’efficacité des finances publiques de l’Etat, afin de contribuer à atteindre les objectifs économiques, d’améliorer les conditions de vie des citoyens et le niveau des services qui leur sont fournis”.

en relation