Nestle

Mozambique : 10 personnes décapitées lors d’une nouvelle attaque attribuée aux islamistes

Mercredi 30 Mai 2018-13:28:52 Bonjour l'Afrique
Une habitante de Mocimboa da Praia passe le 6 mars 2018 devant les ruines d'une mosquée détruite au cours des combats opposant l'armée mozambicaine à un groupe radical musulman
Une habitante de Mocimboa da Praia passe le 6 mars 2018 devant les ruines d'une mosquée détruite au cours des combats opposant l'armée mozambicaine à un groupe radical musulman

Dix personnes, dont des enfants, ont été décapitées dimanche dans un village de l'extrême nord-est du Mozambique lors d'une nouvelle opération meurtrière attribuée à un groupe de jeunes musulmans radicaux qui défie depuis des mois le gouvernement et la police.

Selon plusieurs sources locales interrogées hier mardi sous couvert de l'anonymat par l'AFP, l'attaque s'est déroulée aux premières heures du jour dans le petit village de Monjane, dans la province du Cabo Delgado, non loin de la frontière avec la Tanzanie.

Parmi les dix victimes figurent des enfants et le chef traditionnel du village, a précisé un habitant sous couvert de l'anonymat.

Les islamistes "visaient le chef du village parce qu'il avait fourni des informations à la police sur l'endroit où le groupe était caché", a expliqué à l'AFP une autre source locale.

"La police est arrivée beaucoup plus tard, les assaillants étaient déjà repartis pour se cacher dans la forêt", a-t-elle ajouté.

"Nous avons été informés de cette tragédie", a confirmé à l'AFP le représentant du gouvernement dans le district du Palma (province du Cabo Delgado), David Machimbuko, sans donner plus de détails.

en relation