Nestle

Nasser, Sadate et Zayed... 2018, le centenaire des grands !

Nevine Ahmed Samedi 01 Décembre 2018-15:26:18 Chronique et Analyse

Ils ont profondément transformé leurs pays. Par leurs actions et leur exemple, ils ont même changé la face du monde et marqué l'Histoire. 2018 marque le centenaire de quelques grands leaders, dont Les présidents Nasser et Sadate d'Egypte et le cheikh Zayed, le souverain des Emirats.

 

Force de caractère, énergie, courage, contrôle de soi, sens aigu du devoir, perspicacité et notamment charisme et capacité à rassembler. Nos trois leaders partagent leur force de conviction et leur goût de simplicité. C'est là ce qui caractérise les leaders. Gamal Abdel Nasser, Anouar Al-Sadate et Zayed Al-Nahyane, chacun a eu une grande influence à son époque et a eu des répercussions sur le futur.

Ils sont tous acharnés et déterminés. Ils ont toujours cru jusqu'à leur dernier souffle à un pays meilleur, libre et uni.

Cette année de 2018, nous célébrons le centenaire de l'anniversaire de tous les trois, ayant marqué l'histoire par des oeuvres inoubliables non seulement dans leurs pays ou leur monde arabe mais également leur influence a marqué le monde entier.

Des traits communs qui lient nos trois leaders, Nasser, Sadate et Zayed. Non pas seulement qu'ils sont nés, tous trois, en 1918, mais également qu'ils se partagent les mêmes qualités d'ingéniosité, de perspicacité et d'esprit ouvert. Les trois leaders ont eu aussi la capacité de changer la face de leurs pays et leur influence s'était étendue pour englober toute la région arabe, voire le monde entier.

 

Nasser, le héros du panarabisme

Gamal Abdel Nasser. Il est né le 15 janvier 1918. Il était le plus éminent des dirigeants de la révolution du 23 juillet 1952 qui a changé l'histoire et la face de l'Egypte et celle du monde arabe.

Il faut avouer que la révolution de juillet a attisé la vague de libéralisation nationale en Afrique notamment et dans les pays du monde.

C'est par cette révolution que l'Egypte avait réussi à arracher son indépendance et a ainsi expulsé pour de bon, l'occupant colonialiste anglais. Ce fut donc l'icône de tous ceux qui rêvent de liberté.

Nasser n'était pas un héros sur le plan national uniquement, mais son influence en tant que leader arabe s'était largement étendue dans tous les pays arabes.

Figure jouissant d'une grande popularité, Nasser possède une ingéniosité et une remarquable capacité à rassembler les peuples arabes.

Nasser a réussi à réaliser une sorte d'intégrité entre l'idée de l'Etat national égyptien et celle de l'identité nationale arabe, sans pour autant que l'une ne prédomine l'autre.

Dans son livre "La philosophie de la révolution", Nasser affirme l'importance de la corrélation entre le panarabisme et l'islam, sans fanatisme. Il était ouvert sur toutes les autres cultures et a réussi à établir de grandes alliances mondiales, telles que celle avec les pays du non-alignement, ou celle avec les pays socialistes et les pays islamistes.

Il a également travaillé toujours pour réaliser les objectifs de la révolution de 1952 et a réussi à édifier un Etat égyptien fort, à identité arabe et à un rêve national, un rêve qui caresse toujours les esprits des peuples arabes.

 

Sadate, le héros de la guerre et de la paix

Anouar Al-Sadate. Il est né le 25 décembre 1918. Un politologue génial, estiment les observateurs. Perspicace, possédant un esprit ouvert et dépassant son temps, Sadate a réussi à gagner l'admiration du monde entier, par la justesse de ses décisions et de ses positions.

L'éminent leader a été, à la fin de sa vie, la victime du terrorisme odieux et il a trouvé la mort, assassiné, en défendant ses principes. Ayant accédé au pouvoir en 1970, Sadate a réussi, dès le premier jour, à relever les plus compliqués des défis sur les plans intérieur aussi bien qu'extérieur. Il a ainsi fait face aux pro-Nasser qui se sont renversés contre lui, et il a réussi à contenir et à contrôler la situation intérieure, en remettant de l'ordre au sein de la "grande maison".

Sadate a également fait face à l'hégémonie soviétique à l'époque, préparant un peu plus tard l'une des plus remarquables et glorieuses victoires arabes dans l'Histoire, lors de la guerre d'Octobre en 1973. C'est par cette victoire que la nation arabe avait réussi à retrouver sa dignité et sa gloire en mettant fin à jamais à la légende de l'armée israélienne invincible.

C'est Sadate qui, avec une détermination décisive et inébranlable, a pris la décision de la guerre d'Octore, apportant des ajouts et de nouvelles expériences à l'histoire mondiale des guerres.

Mais le grand leader ne s'est pas suffit de cette victoire et cet exploit historique, il a insisté à récupérer chaque parcelle perdue de la terre égyptienne et arabe. D'où est née son idée autour de l'initiative de la paix. Une idée inattendue mais tellement géniale qu'elle a fait bouger les eaux stagnes et a bouleversé le monde entier. La surprise a été encore plus grande lorsqu'il a insisté à se rendre à Jérusalem, où il a proposé son plan de paix devant le Knesset israélien. L'idée déboucha plus tard sur le Trait de Paix de Camp David, composé de deux volets : le premier égypto-israélien, alors que le second, il était israélo-arabe.

L'Histoire a prouvé l'ingéniosité du président Sadate et sa perspicacité sur le plan politique, stratégique et historique, notamment qu'il a réussi à libérer toute la terre égyptienne occupé par les Israéliens en 1967.

 

Zayed, le héros indulgent et généreux

Zayed Ben Al-Nahyane. Il est né le 6 mai 1918. Un cas unique et spécial parmi les leaders arabes. Le jour où il accéda au pouvoir, est un jour mémorable dans l'Histoire des Emirats arabes unis, puisqu'il a réussi à créer- avec un succès notable- la première union arabe qui dure jusqu'à nos jours.

Au début, cheikh Zayed a réussi à créer une union avec l'émirat de Dubaï, fondant alors la Fédération d'Abou Dhabi et de Dubaï en 1968. Ce fut la première fédération arabe moderne.

Cheikh Zayed n'a jamais renoncé à son rêve. Avec une patience et une résilience indeffectibles, il a réussi à déclarer l'Union des Emirats arabes, pour ainsi être le premier noyau dans la démarche de l'union arabe, sans trop de buit, ni de slogans ou de propagande. Le grand leader a réussi à changer la face de la vie aux Emirats, établissant un Etat moderne qui va de pair avec les changements mondiaux, sans pour autant perdre sa face arabe et islamique. Une mixture unique entre l'authenticité et le modernisme.

Cheikh Zayed, l'indulgent, comme tenait-on à l'appeler, possédait la simplicité des nobles. Il n'y avait donc point d'entraves ni de barrières entre lui et son peuple. Franchise, clarté et transparence caractérisaient toujours son régime.

Sur le plan arabe, cheikh Zayed était toujours le front qui défendait et prévenait la détérioration des relations interarabes, par le biais de la loyauté et de la franchise, ses outils inépuisables pour combler les fossés interarabes.

"Le pétrole arabe n'est jamais plus cher que le sang arabe", disait cheikh Zayed et répétait-il toujours lors de la guerre d'Octobre 1973, lorsque les ministres arabes du Pétrole s'étaient réunis au Koweit pour examiner le support qu'il fallait apporter aux deux fronts égyptien et syrien, et ont donc décidé de réduire de 5% les exportations pétrolières.

Cheikh Zayed était insatisfait par cette décision et recommanda à son ministre du Pétrole de convoquer une conférence de presse pour y annoncer la rupture totale des exportations pétrolières vers les Etats-Unis et vers tout autre pays appuyant Israël.

Une position audacieuse de sa part, en introduisant- pour la première fois- le pétrole comme outil et arme de guerre. Ce fut là le début, qui encouragea les autres pays arabes à faire de même, pour ainsi incarner une noble épopée arabe exprimant la cohésion et la complémentarité arabe.

Au niveau des relations égypto-émiraties, le cheikh Zayed est connu pour son amour inconditionné de l'Egypte et ses positions appuyantes toujours au Caire sur les différents plans politiques et économiques.

en relation