Parlement : L’Egypte ne restera pas les bras croisés face aux menaces ciblant ses frontières

Test Acount Mardi 10 Décembre 2019-15:42:39 Actualités
La Chambre des députés
La Chambre des députés

“L’Egypte ne restera pas les bras croisés face à quiconque se permet de mettre en péril ses intérêts ou face aux tentatives de mettre en danger ses frontières”, a tempêté le président du Parlement égyptien Dr Ali Abdel Aal lors de l’assemblée générale d’hier lundi de la Chambre des députés. Le député Moustafa Barki avait fermement dénoncé l’accord conclu entre le gouvernement d’entente nationale libyen de Fayez El-Sarraj et le régime turc de Recip Tayyip Erdogan.

Dr Abdel Aal a poursuivi: «Je tiens à affirmer à tous les députés et au peuple égyptien que l’Etat égyptien ne va pas rester sans voix devant ce qui nuit à ses intérêts», promettant que l’Egypte affrontera avec toute la force qu’elle a – gouvernement et peuple – les menaces de tous genres. «Nous n’allons pas permettre à un pays étranger de jouer avec nos frontières de l’ouest avec la Libye», a-t-il souligné.

Et Abdel Aal de renchérir « Nous nous rangeons aux côtés du Parlement libyen sous la conduite d’Aguila Saleh Issa, et nous soutenons l’armée libyenne dans sa guerre contre le terrorisme. Quiconque ose jouer avec nos frontières maritimes, aériennes ou terrestres qu’il réfléchisse à nouveau parce que l’Egypte va affronter avec fermeté et force ces agissements ».

en relation