Nestle

Rahma Khaled, une source d’inspiration et de fierté

Hanaa Khachaba Lundi 24 Décembre 2018-17:05:50 Chronique et Analyse
Rahma Khaled, une source d’inspiration et de fierté
Rahma Khaled, une source d’inspiration et de fierté

Certaines personnes sont simplement nées pour briller. Rahma Khaled est une de ces personnes dont la détermination et la confiance en soi sont admirables. Etudiante égyptienne de 18 ans atteinte du syndrome de Down, Rahma n’est pas une jeune fille comme les autres. Charismatique, douée, fière d’elle-même, Rahma donne du grain à moudre à une société dont le regard vis-à-vis des personnes en situation d’handicap doit certainement changer. Première animatrice d’une émission télévisée, Rahma a secoué les réseaux sociaux tant par sa douceur que par son esprit.  

 

A la regarder, l’écouter, on ne peut qu’être emplie d’une grande fierté. Charmante, elle l’est. Douce, elle l’est aussi. Son accent un peu différent ne lui ôte rien de son intelligence ni de son charisme, puisque son aplomb lui en rajoute.

Dans l’une de ses entrevues les plus inspirantes, Rahma a expliqué : « Nous méritons une bonne éducation. Nous méritons de faire du sport. Les vraies personnes handicapées sont celles qui n’ont pas d’objectifs. Moi j’en ai plusieurs, et je viens d’en réaliser un de mes rêves.» A quel point est-ce incroyablement intelligent et vrai ces propos venus d’une jeune fille de seulement 18 ans, qui vit dans une société qui lance encore un regard méprisant aux personnes « différentes » ? Si au niveau officiel, les efforts destinés à l’intégration des personnes handicapées aboutissent et sont réellement digne d’admiration, le chemin est encore long à faire pour changer la mentalité des individus. Une grande partie de ceux-ci s’adonnent avec plaisir à l’harcèlement verbal à l’égard des personnes jugées « pas comme eux ».

Dans une autre entrevue, on lui a demandé si cela faisait mal lorsque les gens doutaient de ses capacités, ou la dévisageait d’un air moqueur et parfois d’un œil pitoyable. Sa réponse était précise et confiante : « Je suis une championne. J’ai remporté près de 170 médailles», a-t-elle fièrement dit. En vérité, Rahma est une championne de natation. Elle brille aussi dans deux autres disciplines sportives : le tennis et le basketball. Outre l’excellent modèle qu’elle donne aux filles de son âge, Rahma nourrit l’espoir chez plusieurs personnes handicapées et surtout chez leurs familles. Son succès foudroyant à la télé et au sport ouvre grandes les portes aux  jeunes gens qui se croient capables de surmonter leur handicap.

Un jour, Rahma a fait une apparition marquante à l’émission "Yahdoth fi Masr" de MBC Masr avec son animateur Chérif Amer. On lui a demandé avec quelle vedette de cinéma elle aimerait filmer. Elle a immédiatement répondu : « Le super héros Ramez Galal. C’est mon idole. Ses blagues sont drôles et m’amusent beaucoup. C'est un bon acteur ». L’hôte, Chérif Amar, lui a réservé une magnifique surprise. Galal s’est présenté, en chair et en os, devant elle, des fleurs à la main. La jeune animatrice en herbe n’en revenait pas, croyant qu’il lui parlait au téléphone pendant l’émission depuis les Etats-Unis. Reconnaissante et au septième ciel, elle n’a pas caché sa grande admiration pour Ramez, célèbre pour ses émissions de farces et de blagues. Ramez lui a proposé de tourner une scène ensemble sur place, question de l’encourager à réaliser un de ses rêves, celui de tourner un film comique et romantique à ses côtés.

Ce qu’il y a de plus brillant chez Rahma, c’est son esprit et son humour. Son handicap n’a constitué aucun obstacle pour qu’elle puisse faire des étincelles où elle se présente. Comme l'arrivée dans la famille d'un bébé atteint du syndrome de Down peut nécessiter une période d'ajustement, d'adaptation et d'acceptation, les parents risquent de se sentir obligés d'aider davantage cet enfant que les autres. Il faut prendre le temps de connaître son enfant, de lui faire une place dans la famille et ne pas oublier qu'il a sa personnalité propre et qu'il a besoin d'autant d'amour et de soutien que les autres.

Rahma n’aurait pu se faire remarquer sans un soutien moral et physique impressionnant venant de la part de son entourage. Sa maman passe certainement au créneau. Sans sa foi en elle, son encouragement continu, sa persévérance, son étoile n’aurait pas scintillé comme elle le fait actuellement. La maman de Rahma se montre très fière de sa fille, et elle se trouve toujours à ses côtés l’encourageant à aller à la poursuite de ses rêves. Elle souhaite voir un changement radical au niveau de la perception des capacités parfois extraordinaires des personnes atteintes d’une quelconque déficience physique.

 Mesdames et messieurs, c’est ce qui se passe quand on sème l’amour, la force, la confiance et le courage. Tout le monde autour de la jeune Rahma tombera certainement amoureux d’elle, car elle inspire la confiance et la fierté. Son honnêteté et sa sincérité sont vraiment rafraîchissantes dans un monde où il ne semble rien rester de la sincérité. C’est une fille que les femmes de tout âge devraient admirer et suivre son exemple.

Notons que les capacités d'apprentissage des personnes atteintes du syndrome de Down varient de quasi-normales à très faibles. En général, ces personnes accusent un retard mental léger à modéré, et il est impossible d'en prévoir l'importance pendant la grossesse ou à la naissance. Le chromosome excédentaire fait que le bébé ou l'enfant aura vraisemblablement un développement plus lent et certaines difficultés d'apprentissage. Toutefois, dans la plupart des cas, il pourra apprendre à marcher et à parler, à faire de la bicyclette et à lire, et il jouira d'une diversité d'aptitudes et de talents. Une bonne santé physique et soutien social continu favorisent l' apprentissage.

Le syndrome de Down ou la Trisomie 21

Les chromosomes sont de minuscules structures que l'on trouve dans chaque cellule de l'organisme. Ces structures contiennent de l'ADN (le code génétique) qui détermine les traits et les caractéristiques naturelles d'une personne, par exemple, la couleur de ses cheveux et de ses yeux, sa taille).

Chaque cellule humaine contient 23 paires de chromosomes, soit 46 chromosomes, y compris une paire de chromosomes sexuels. Le syndrome de Down est une affection d'origine génétique qui est causée par la présence d'un chromosome entier, ou d'une partie d'un chromosome, en surplus, plus précisément le chromosome 21. Bien que le syndrome de Down soit une maladie génétique, il n'est pas héréditaire. Selon la National Down Syndrome Society (NDSS), des Etats-Unis, le syndrome de Down touche un bébé pour 800 à 1000 naissances.

Il importe de savoir que les activités de la mère au cours de la grossesse n'ont rien à voir avec  le syndrome de Down. Cependant, il a été établi que la probabilité d'avoir un bébé atteint du syndrome de Down augmente sensiblement quand la mère est plus âgée ou adolescente. Etant donné que certains couples attendent plus tard avant d'avoir des enfants, le risque d'avoir un bébé atteint du syndrome de Down peut augmenter. C'est pourquoi les parents qui ont des enfants à un âge avancé devraient obtenir des conseils génétiques.

Chez la plupart des enfants atteints du syndrome de Down, on constate un retard de langage, parfois aggravé par la perte de l'audition. L'intervention d'un orthophoniste peut alors être bénéfique pour l'apprentissage et le développement de l'enfant. Les troubles des yeux et de la vue sont plus fréquents chez ces enfants que chez les autres. Dans certains cas, une correction de la vue et des médicaments peuvent contribuer à améliorer la vision, tandis que d'autres enfants auront besoin de chirurgie. Les enfants atteints du syndrome de Down auront aussi besoin de séances régulières de physiothérapie.

 

en relation