Restauration de dix bâtiments dans Le Caire historique

Dalia Hamam Jeudi 12 Avril 2018-22:18:29 Archéologie

Dans le cadre de la campagne nationale lancée par le ministère des Antiquités pour la préservation de 100 bâtiments historiques en 2015, l'Administration des antiquités du Caire historique a décidé la restauration de dix nouveaux bâtiments avec un coût de 21 millions de L.E., financée par le ministère.

Le directeur général du projet, Mohamed Abdel Aziz, a expliqué que les dix bâtiments se trouvent dans trois quartiers dont cinq existent dans la région de Sayeda Zeinab et Al-Khalifa. Ils sont deux sébils: Ahmed Afandi Sélim et Youssef Bek ainsi que trois dômes: des khalifes abbasides, de Singer Al-Mozafar et d'Adikine. Il est attendu que les travaux de restauration de ces cinq bâtiments dureront un an.

Quant aux autres bâtiments historiques, quatre se trouvent dans la région de Darb Al-Ahmar et Al-Sayeda Aicha: ils sont trois sébils: Kotab Hassan Agha Cocliane, Moustafa Senan et Roquaia Dodo, en plus de la façade d'un hammam "Bachtak". De même, il en reste un seul bâtiment, celui-ci se trouve dans la région d'Al-Azhar et d'Al-Ghouri, c'est le bâtiment de Gamal Eddine Al-Zahabi, qui devra être restauré en 8 mois au maximum.

En ce qui concerne les travaux de restauration, M. Mohamed Abdel Aziz a, pour sa part, signalé qu'ils comprennent des travaux architecturels et constructifs ainsi qu'une restauration minutieuse pour certains ornements. Outre, il est nécessaire d'élaborer quelques traitements pour certains plafonds, planchers, fenêtres et portes, en plus du système d'éclairage. Il a également assuré que l'idée du projet est née à cause des trésors que jouit Le Caire historique. Mais au fil des années, les facteurs d'érosion ont laissé leurs empreintes sur lesdits bâtiments.

Le sébil de Roquaia Dodo fut construit comme Sadaqa dédié à Roquaia Dodo, fille de Badawia Chahine, fille du prince Radwan Bek en 1761. Il fut caractérisé par son architecture islamique légendaire avec des ornements en cuivre. Sa façade principale en calcaire, qui se trouve dans la rue de Souq Al-Selah, est édifiée sous la forme d'un demi-cercle au style ottoman, avec un linteau portant une écriture qui explique le but de la construction. Dans la façade se trouve également trois fenêtres décorées par des fleurs.

Pour le sébil de Kotab Cocliane, il fut construit en 1106 par le prince Hassan Agha, quand l'Egypte sous le lieutenant ottoman. Quant au sébil d'Ahmed Afandi Sélim, il a été construit en 1700.

En ce qui concerne la maison de Gamal Eddine Al-Zahabi, elle est un bâtiment historique au Caire. Celle-ci appartient à Gamal Eddine Al-Zahabi, le "Chahbandar des commerçants". Elle se localise dans la ruelle de Hoch de la rue Al-Moaez Eddine Illah Al-Fatemi à Ghouria.    

Quant à la façade du hammam Bachtak, il se trouve à Souk El-Selah à Darb Al-Ahmar. Il fut construit par le prince mamelouk Seif Eddine Bachtak Al-Nasser en 1341. Il est considéré le hammam le plus ancien dans un quartier public.

De même le dôme de Singer Al-Mozafar a été bâti en 1322 avec la période d'Al-Nasser Mohamed Ben Qalaoun. A l'intérieur du dôme se trouve le mausolée d'Al-Mozafar, un des ministres égyptiens, qui fut décédé en 1922. Le bâtiment possède une seule façade est, avec un linteau et puis se trouve le dôme.

en relation