Nestle

Retour massif de déplacés dans le sud syrien

Test Acount Mardi 10 Juillet 2018-14:31:40 Actualités
Des soldats de l'armée syrienne brûlent un drapeau de l'opposition au point de passage de Nassib, à la frontière jordanienne dans le sud de la Syrie
Des soldats de l'armée syrienne brûlent un drapeau de l'opposition au point de passage de Nassib, à la frontière jordanienne dans le sud de la Syrie

Des dizaines de milliers de déplacés sont rentrés dimanche chez eux dans le sud syrien, qui connaît un calme relatif deux jours après l'annonce d'un accord entre rebelles et régime même si de nouveaux bombardements meurtriers ont été signalés, selon l'AFP.

Les rebelles de la province de Deraa avaient finalement accepté vendredi de céder aux autorités de Damas les territoires qu'ils contrôlaient, au terme de deux semaines de pilonnage. Négocié par Moscou, allié indéfectible du régime Assad, l'accord impose le désarmement des rebelles, l'évacuation de ceux qui le souhaitent vers des secteurs insurgés ailleurs en Syrie et le retour des institutions étatiques dans la région. Il a permis de rétablir un calme précaire.

Depuis le début du 19 juin de l'offensive gouvernementale, 325.000 personnes avaient dû fuir leurs foyers selon l'ONU, une partie trouvant refuge près de la frontière avec la Jordanie ou de la ligne de démarcation sur le plateau du Golan, occupé en partie par Israël.

Depuis vendredi, l'accalmie a encouragé "plus de 60.000 déplacés à rentrer chez eux", a indiqué à l'AFP le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

en relation