Solidarité sociale : Facilités pour le placement des enfants et les foyers nourriciers

Test Acount Lundi 06 Juillet 2020-12:24:00 Actualités nationales
La ministre de la Solidarité sociale, Mme Névine Al-Kabbaj
La ministre de la Solidarité sociale, Mme Névine Al-Kabbaj

La ministre de la Solidarité sociale, Mme Névine Al-Kabbaj, a déclaré qu’un comité a été formé pour étudier les droits des travailleurs dans le secteur privé, aux cinq primes décidées par le gouvernement. L’essentiel, a-t-elle dit, que le secteur privé ait adopté ces primes et ait versé les abonnements de façon régulière. La relation entre l’Autorité des pensions et les travailleurs des secteurs privé et public, ainsi qu’entre les intermittents et la main-d’oeuvre précaire, est bonne dans le cadre des nouvelles lois approuvées, a-t-elle affirmé.

Elle a, d’autre part, souligné que le Premier ministre avait annoncé une décision sur les facilités qui devraient être accordées au placement des enfants, ainsi que concernant les conditions imposées aux foyers nourriciers.

De nouvelles règles plus strictes ont été adoptées pour l’observation des institutions de soins aux enfants orphelins.

Toute institution négligente sera fermée, a-t-elle renchéri.

Mme Al-Kabbaj a poursuivi en soulignant la présence d’une coopération avec le Procureur général pour adopter les mesures et positions fermes vis-à-vis de toute personne négligente dans le soin aux enfants.

Il existe en fait près de 510 institutions de soins pour les orphelins, 196 maisons de retraite et soins pour les personnes âgées, et 78 institutions de soins pour les handicapés.

Un numéro vert (150) a été consacré pour recevoir les plaintes.

La ministre a ajouté que quant à la crise du Covid-19, aucun enfant n’a été atteint du virus et que 3 personnes âgées sont toutefois décédées. Ce secteur connaît un grand intérêt de la part de l’Etat, a-t-elle réitéré.

Mme Al-Kabbaj a affirmé que la prochaine période connaîtra un net élan au niveau des pensions. “Les progrès réalisés par le Programme Takafol wa Karama, se poursuivent”, a-t-elle assuré.

Et la ministre de souligner que des indemnisations seront versées aux propriétaires de crèches et aux travailleurs de ces institutions, dans la prochaine période, pour les indemniser contre les pertes qu’ils ont subies les trois derniers mois à cause de la pandémie de coronavirus.

en relation