Nestle

Sommet Egypte-Jordanie-Irak sur la coopération tripartite

Test Acount Lundi 25 Mars 2019-13:16:41 Actualités
Sommet Egypte-Jordanie-Irak sur la coopération tripartite
Sommet Egypte-Jordanie-Irak sur la coopération tripartite

Un Sommet tripartite s’est tenu, hier dimanche, au palais présidentiel d’Ittihadiya, entre le Président Abdel Fattah Al-Sissi, le Roi Abdallah II de Jordanie  et le Premier ministre irakien, Adel Abdel Mahdi.

Le porte-parole de la Présidence, l’ambassadeur Bassam Radi, a indiqué que les entretiens ont principalement porté sur les moyens de renforcer la coopération tripartite dans les différents domaines, à la lumière des relations historiques et particulières entre  les trois pays.

Le Chef de l’Etat était à l’accueil du Roi Abdallah II à son arrivée à l’aéroport du Caire, pour une visite d’un jour. Une cérémonie d’accueil officielle a été réservée au souverain jordanien au palais d’Ittihadiya, suivie d’une rencontre au sommet avec le Premier ministre irakien, arrivé au Caire samedi, pour une visite officielle.

La Présidence de la République a souligné que le Sommet visait également à renforcer la coopération économique et commerciale entre l’Egypte, la Jordanie et l’Irak, ainsi qu’à hausser les taux d’investissement entre les trois pays.

Les entretiens ont aussi porté sur le renforcement de l’action arabe commune et l’examen des dernières évolutions de la conjoncture régionale.

Le Raïs a discuté avec le Roi Abdallah II et le chef du gouvernement irakien, des efforts de lutte antiterroriste, en plus de la coordination des visions avant la tenue, fin mars en cours, du Sommet arabe.

Les trois leaders ont affirmé l’importance de bénéficier des potentialités disponibles de la situation géographique de leurs pays respectifs et de la complémentarité de leurs intérêts stratégiques et économiques, pour développer leur coopération sur tous les plans, a-t-on souligné dans le communiqué final du Sommet. Ils ont ainsi mis l’accent sur leur détermination à conjuguer les efforts ainsi qu’avec tous les pays arabes pour rétablir la stabilité dans la région et trouver des solutions aux crises dont souffrent certains pays arabes, et à leur tête la cause palestinienne, problème central des pays arabes.

Les leaders égyptien, jordanien et irakien ont mis un accent particulier sur l’importance d’arrêter le financement du terrorisme et l’armement des groupes extrémistes, tout en assurant une plateforme médiatique sûre et crédible, afin de pouvoir mener à bien la guerre globale contre le terrorisme.

L’Irak a évidemment réalisé une victoire dans son combat contre le groupe Daech et a présenté plusieurs sacrifices pour parvenir à cet objectif, a-t-on également souligné dans le communiqué.

Un groupe de travail serait formé pour faire le suivi des travaux de ce Sommet sous l’égide des trois leaders, qui ont convenu de se retrouver encore une fois à une date et un lieu à fixer ultérieurement.

en relation