Nestle

Toutankhamon … Vous êtes le bienvenu à Paris

Dalia Hamam Jeudi 21 Mars 2019-16:12:24 Archéologie
La statue de Toutankhamon
La statue de Toutankhamon

2019 est l'année franco-égyptienne par excellence.Il s’agit d’une série d'événements mettant en valeur les patrimoines culturels et archéologiques égyptiennes. Parmi ces événements majeurs, une exposition bien attendue en France qui va débuter, après quelques jours, dans la Grande Halle de la Villette. Elle comprend 150 pièces inestimables, vieilles de plus de 3300 ans, parmi lesquelles les fameuses pièces du roi légendairesortant de son tombeau.Considérées parmi les plus célèbres découvertes du 20ème siècle, ces pièces fut explorées par l'égyptologue britannique Howard Carter le 4 novembre 1922. Pour célébrer le centenaire de leur découverte, celles-là font une tournée mondiale pour arriver à leur dernière station : le Grand Musée Egyptien (GME).

Le 21 mars est le rendez-vous d'un chef-d'œuvre archéologique important à Paris. C'est l'inauguration de l'exposition "Le trésor de Toutankhamon", qui durera du 23 mars au 15 septembre 2019. Selon des sources,plus de 50 pièces de cette collection quittent l'Egypte pour la première et la dernière fois. Le secrétaire général du Conseil suprême des Antiquités, Dr Moustafa Waziri, a annoncé que cette exposition était organisée à l'occasion du centenaire de la découverte du tombeau. "On a donc décidé d'inviter le monde à découvrir ces pièces pour la dernière fois avant qu'elles ne retournent pour toujours vers le GME", a-t-il assuré.

En effet, l'exposition exposera une précieuse collection du roi enfant en l'occurrence des sculptures, des bijoux en or ainsi que des objets rituels commeun cercueil miniature à l'effigie du pharaon, une spectaculaire statue à taille réelle du souverain, et un lit funéraire en bois doré.Toutes ces pièces seront présentées dans une scénographie conçue pour l'occasion.

Paris est la deuxième étape du parcours de cette exposition. Débuté à Los Angeles, puis à Paris, et poursuivi à Londres, avant de gagner six autres destinations.

D'après l'égyptologue et le conseiller scientifique de l'exposition Dominique Farout, cette exposition est un rêve de gosse. "Tous les égyptologues parlent toujours de ce roi", a-t-il expliqué lors d’une interview télévisée avec Le Parisien, tout en ajoutant qu'il avaitassisté à la mise en place des objets dans les vitrines qui venaient d'arriver de Los Angeles et qui provenaient du musée du Caire. Il a assuré que l'éclairage et les vitrines mettraient en valeur les pièces de façon étonnante.

Selon Dominique,ça sera la première fois que le visiteur peut tourner autour de ses objets exposés. A l'entrée, un écran géant à 180° sera placé, pour que les visiteurs sentent l'ambiance du tombeau, et sur lequel les pièces de l'exposition seront projetées avec des détails sur leurs dimensions ainsi que leurs histoires.

130.000 billets vendus avant l'ouverture

Quelque 130.000 billets ont été pré-vendus pour "Toutânkhamon, le trésor du pharaon", qui s'ouvrira le 23 mars à la Grande Halle de la Villette, au nord de Paris, ont annoncé vendredi les organisateurs de cette exposition-événement, selon l'AFP.

Ils prévoient d'atteindre les 150.000 billets d'ici l'ouverture.Le transfert d'une partie des collections du musée du Caire de la place Tahrir vers le futur Grand Musée Égyptien (GME) de Gizeh, qui devrait ouvrir ses portes au début de l'année prochaine, a permis qu'un certain nombre d'objets remarquables puissent exceptionnellement quitter l'Egypte.

"Le Trésor du Pharaon" sera visible jusqu'au 15 septembre. Le prix des billets va de 18 à 24 euros, avec un tarif plus élevé durant les week-ends.

Encadré 1

Premier rendez-vous en 1967

Cette exposition n'est pas la première en son genre, à Paris, du roi légendaire. Le 17 février 1967, le Petit Palais à Paris a accueilli les plus beaux objets du tombeau du roi pharaon. A cette époque, l'exposition était organisée sous le nom "Toutankhamon et son temps", et elle faisait le grand boom au début de l'année 1967. Beaucoup de mesures exceptionnelles de sécurité ontprécédé cette importante exposition. Entre un navire militaire français et un avion-cargo, le trésor funéraire du pharaon a été déplacé et déménagé, et les objets lourds ont été transportés par bateau le 4 janvier 1967 sous l'escorte de l'égyptologue française Christiane Desroches-Noblecourt. Celle-ci a organisé les neuf salles de l'exposition autour de la vie du roi enfant. Parmi les chefs-d'œuvre de l'exposition se trouvait le fameux masque en or du roi. Avec 45 objets présentés, cette exposition constituait un événement grandiose, au point d'être surnommée "l'exposition du siècle". Des files immenses s'étaient formées pour découvrir les trésors de Pharaon.

Le ministre français de la Culture André Malraux a inauguré l'exposition en présence de son homologue égyptien SarouateOkacha.

Rappelons que le musée a été fréquenté par plus de 1.241.000 million de visiteurs, et l'exposition a été prolongée, à tel point qu'il y avait des jours où il existait des queues sur l'avenue Winston Churchill et les Champs Elysées, c'était un record. 

en relation