Un Emirati de 13 ans sacré "Adolescent le plus intelligent du monde en 2018

Test Acount Mercredi 11 Juillet 2018-21:08:18 Jeunesse
L'adolescent le plus intelligent du monde en 2018
L'adolescent le plus intelligent du monde en 2018

Doté d’une ingéniosité précoce et férue de sciences depuis sa prime enfance, la remarquable inventivité de Adeeb Al-Balushi l’a hissé au sommet d’un prestigieux classement établi par l’Association nationale pour le Conseil d’admissions des collèges (NACAC).

Le génie n’a pas d’âge et, en l’occurrence, a les traits juvéniles d’un Emirati tout juste âgé de 13 ans qui, riche de sa déjà longue histoire avec la science, la mécanique et les NTIC et de ses 60 inventions homologuées aux effets salutaires, a surclassé les 49 autres adolescents rivalisant de créativité qui avaient été sélectionnés par un jury d’experts.

Abonné aux premières places, Adeeb Al-Balushi a tout naturellement été sacré «Adolescent le plus intelligent du monde en 2018», forçant l’admiration des siens après les avoir époustouflés dès son plus jeune âge.

Cet esprit bouillonnant n’avait en effet que six ans lorsque, reclus dans sa chambre d’enfant transformée en un petit atelier expérimental, il émerveilla son monde en faisant naître sous ses doigts un appareil conçu sur mesure pour son père atteint de poliomyélite, afin de lui permettre de s’adonner à son sport favori: la natation.

De manière instinctive, le petit Adeeb Al-Balushi a très tôt fait sienne la célèbre citation «il n’y a pas de problèmes, il n’y a que des solutions», en confectionnant ce qu’il présente non sans une certaine fierté comme «une alternative imperméable à l’eau pour la prothèse de mon père».

Fourmillant d’idées toutes plus novatrices et utiles les unes que les autres, le jeune membre surdoué de l’Arab Robotics Association fabriqua sur sa lancée un petit robot pour soulager sa mère dans les tâches ménagères, avant de développer dans la foulée cinq autres inventions avec une aisance confondante.

Née dans son cerveau en ébullition, la ceinture de sécurité surveillant la fréquence cardiaque d’un automobiliste ou de ses passagers et envoyant une alerte immédiate aux autorités si leur cœur s’emballait dangereusement éveilla le grand intérêt du gouvernement des Emirats arabes unis.

Après avoir pris connaissance de ses impressionnants travaux et réalisations concrètes à un âge où d’autres s’amusent avec leurs jouets, les plus hautes autorités émiraties décidèrent de superviser et financer ses inventions, avec l’aval du souverain de Dubaï, Cheikh Mohammed bin Rashid, ce grand promoteur de l’innovation et de l’enseignement de la science.

Avec un tel soutien de poids qui ne cesse de rappeler l’importance et les contributions historiques des savants arabes à travers les siècles, tout en valorisant la langue arabe qu’il décrit comme une «langue d’apprentissage et de science», le génial inventeur Adeeb Al-Balushi a indéniablement un bel avenir qui s’ouvre devant lui, fertile en solutions nouvelles et audacieuses.

en relation