Une découverte hors normes à Saqqarah

Dalia Hamam Jeudi 28 Novembre 2019-15:21:18 Archéologie
Une découverte hors normes à Saqqarah
Une découverte hors normes à Saqqarah

La mission archéologique égyptienne a mis au jour une nouvelle cachette dans la nécropole de Saqqarah enterrée dans une salle souterraine datant de la Basse Epoque. Les archéologues égyptiens ont trouvé une grande collection d’animaux exhumés, des sarcophages en bois colorés, des boîtes ainsi que des statuettes de différentes tailles. 

La nécropole de Saqqarah témoigne d'un trésor inépuisable. Avec chaque découverte on assure que les travaux de fouilles ne s'arrêtent jamais là. C’est au pied du temple de la déesse Bastet, déesse de la joie et de la maternité. Dans une salle, les archéologues égyptiens ont trouvé un grand nombre de statuettes, de momies d’animaux exhumés et des sarcophages en bois colorés.      

Parmi la grande trouvaille il y a 73 statues en bronze représentant le dieu Osiris, 6 statues en bois représentant le dieu Ptah Sokaris, 11statues de la déesse Sekhmet et une statue de la déesse Neith. Elles sont fabriquées en bois et en faïence.

Deux petits sarcophages en calcaire font aussi partie des objets découverts, ils appartiennent à la déesse Bastet, une muraille portant le nom de Psammétique 1erpharaon de la 26èmedynastie, une petite boîte en bois sur laquelle se trouve le reste d’un masque doré, deux statues en bois appartenant à deux femmes avec des têtes de cobra. Plus des dizaines de statues représentant des cobras, des amulettes, quelques papyrus et des masques en bois colorés.

En ce qui concerne les animaux exhumés, la mission a expliqué que ce sont 75 statues de chats de différentes tailles fabriquées en bois et en bronze et 25 boîtes en bois couvertes d’inscriptions hiéroglyphiques dans lesquelles se trouvent des momies de chats, des statues en bois de divers animaux comme les crocodiles, cinq momies de lionceaux et de scarabées.

en relation