Nestle

Une marée humaine noie Paris dans la fête

Test Acount Mardi 17 Juillet 2018-13:57:52 Mondial 2018
Des centaines de milliers de supporters de l'équipe de France de football rassemblés sur les Champs-Elysées, le 15 juillet 2018 à Paris, après leur victoire contre la Croatie en finale de la Coupe du monde à Moscou
Des centaines de milliers de supporters de l'équipe de France de football rassemblés sur les Champs-Elysées, le 15 juillet 2018 à Paris, après leur victoire contre la Croatie en finale de la Coupe du monde à Moscou

"On est les Champions !" Dans une clameur dantesque et des larmes de joie, Paris résonnait dimanche soir du bonheur intense de centaines de milliers de supporteurs tricolores descendus dans les rues et sur les Champs-Elysées pour fêter la Coupe du monde de football des Bleus, vingt ans après celle de 1998.

Des incidents sporadiques ont éclaté dans la soirée sur la plus célèbre avenue du monde, qui se vidait progressivement vers 23h00 de ses fêtards.

Fous de bonheur après la victoire des Bleus sur les Croates (4-2), les supporteurs tricolores, dans une marée humaine, ont déferlé sur l'avenue, prenant d'assaut jusqu'aux toits des kiosques et abribus, dans un vacarme incessant de pétards et cornes de brumes, dans les brumes des fumigènes, en chantant "Champions du monde ! On est les Champions!", ou "Poooo, po po po po pooooo poooo" sur l'air de la célèbre chanson "Seven nation army".

Depuis le coup de sifflet final, devant les bars, dans les rues, dans les appartements, Parisiens et touristes par milliers chantent, dansent, klaxonnent, arrêtent les voitures, pavoisent enrobés dans le drapeau... Partout, Paris est une fête.

"Depuis que je suis née, on me dit: +Ah, en 98, c'était quelque chose, il faut avoir vécu ça sur les Champs-Elysées+. J'avais un an à l'époque mais ce soir je suis là !", exulte Elsa, une Parisienne de 21 ans, sur l'avenue rendue aux seuls piétons.

en relation