Nestle

Vacances: Le bon moment pour faire du sport

Ingi Amr Dimanche 07 Juillet 2019-12:26:38 Chronique et Analyse
Le sport chez les enfants
Le sport chez les enfants

Les vacances ont commencé, pour un grand nombre de familles, depuis mi-mai. C'était le Ramadan et il était difficile de commencer à chercher des activités qui servent de passe-temps pour les petits. D’une semaine à l’autre, petits, jeunes et parents aussi commencent à s’ennuyer.

 

 

Quel remède à proposer ? Il faut pratiquer quelque chose d’intéressant mais aussi de profitable. Le sport s’impose donc comme la solution merveille. Une tournée dans n’importe quel club au début de l’été rendra facile à remarquer que nombreuses familles trouvent dans le sport la solution magique à l’ennui des vacances. Une fois le que le Petit Baïram est terminé, nombreuses familles ont commencé à arranger avec les coachs pour les entrainements. Pour les uns, un entrainement collectif est convenable. Pour d’autres, un entrainement privé serait meilleur. La natation semble être le sport préférable en été. Les petits qui l’apprennent n’y trouvent pas beaucoup d’amusement au début car, d’habitude, ils ont un peu peur. Petit à petit, ils commencent à s’amuser.

Normalement les familles de petits garçons ont la tendance d’opter pour le karaté. « Il faut qu’il apprenne comment se défendre », voici la devise qui règne. C’est pourquoi tant de familles cherchent à ce que leurs petits apprennent le karaté. Le judo aussi est devenu en vogue à cause de la même devise. Puisqu’il ne s’agit que d’un désir de lui apprendre comment se défendre, il ne s’agit pas d’un engagement permanent. On pratique le sport uniquement en été.

D'ailleurs, le sport le plus facile de tous est le cyclisme. Pas besoin de complications. Pas besoins de coach ni d’équipe. On l’apprend tout seul et on le pratique aussi tout seul. Faire du vélo intéresse beaucoup d’enfants. Ils le font au club. Certains, un peu chanceux, vivant dans des quartiers résidentiels clos et sûr, aux rues bien organisées. Ils l’y pratiquent. D’autres font du vélo simplement dans la rue. Après tout, le sport est pour tous.

Pour ce qui est du tennis, c'est un sport différent des autres, au moins en Egypte. Pas grand nombre de familles cherchent à l’apprendre à leurs enfants. Ça  demande de l’effort. Les enfants trouvent dur d’en utiliser le kit. C’est pourquoi peut être ce n’est pas une option largement choisie. Pourtant, certains y optent.

De jeune âge, la majorité des garçons jouent du foot, que ce soit au club ou dans la rue, devant les domiciles. C’est le sport le plus populaire. Nombreuses familles optent pour le foot comme une activité pour les enfants en été et même pendant le reste de l'année.

D'autres familles  optent pour le squash. Cependant à l’étranger, il s’agit de mini squash pour les enfants de 4 à 7 ans moyennant des kits pour enfants pour rendre le sport plus facile. En Egypte, la renommée des joueurs de squash et les succès qu'ils ont réalisés a rendu ce sport en vogue. 

Quel que soit le sport pour lequel opte la famille et que l’enfant pratiquera, l’inconvénient est qu'il devient un passe temps. Peu de  familles s’engagent au sport toute l’année.

 

Le sport nécessaire pour l'enfant

Le sport est primordial pour les enfants. En effet, ils ont besoin de se dépenser, de s’amuser et surtout de canaliser leurs énergies. Le sport est important pour un enfant car c’est aussi un lieu où l’on se sociabilise et on apprend à vivre ensemble, où l’on se fait des amis et où l’on grandit.

Un enfant a beaucoup d’énergie à dépenser, le sport est donc un moyen de se défouler mais aussi c’est excellent pour la santé et le bien-être physique et mental. De plus, les sports collectifs permettent d’apprendre aux enfants comment se comporter au sein d’un groupe, ce qui leur sera très utile pour bien vivre et cohabiter en société. En effet, les valeurs telles que le partage, le respect de son partenaire, de son coéquipier ou même de son adversaire, sont très importantes en sport. Les sports qui se pratiquent seuls peuvent aussi être bénéfiques pour un enfant. Ils permettent à l'enfant de se recentrer sur lui-même, d’être concentré et calme.

De plus, faire un sport, aide l'enfant à se développer sur les plans physique et  émotionnel. En effet, nombreux sont les enfants qui n’ont pas confiance en eux. Des sports tels que le judo par exemple inculquent des valeurs comme le respect d’autrui, et permettent à l’enfant de prendre confiance en lui, car il se sentira plus fort et compétent. De même pour les enfants introvertis, un sport tel que le yoga, le vélo ou encore la course à pied peut les aider à s’ouvrir, ce sont des sports ou l’on se concentre sur soi-même sans pourtant être seul. Le sport a de nombreuses vertus, à vous de savoir adapter le sport que vous voulez que votre enfant fasse en fonction de sa personnalité et de ses envies et besoins.

 

Comment intégrer le sport?

Aujourd'hui, de plus en plus d'enfants mènent une vie sédentaire. Il s'agit d'un manque général d'activité physique. Puisque les bonnes habitudes s'apprennent dès l’enfance, il est important que les parents favorisent une pratique sportive régulière chez leurs enfants.

Pour que vos enfants considèrent les activités sportives comme un élément naturel de la vie quotidienne, mieux vaut en pratiquer une ou plusieurs vous-mêmes. Ceci constitue une sorte de motivation. Vous pouvez opter pour des activités physiques à la portée de tous, comme la marche, le vélo ou la natation, qui pourront vous permettre de leur inculquer de bonnes habitudes.

Pour un enfant, pratiquer un sport en club est le meilleur moyen d’avoir une activité physique régulière. Dans la pratique d'une activité physique ou sportive, les deux principales motivations pour l’enfant sont l’amusement et  la détente. En tant que parent, vous pouvez orienter le choix de votre enfant vers une activité adaptée à sa personnalité. Il ne faut pas hésiter à prendre le temps de lui faire essayer plusieurs sports. En choisissant un sport pour votre enfant, il faut respectez ses envies, participez avec lui et veiller à ce qu’il ne se sente jamais forcé de pratiquer un sport. Il faut toujours l'encourager.

 

Influence du sport sur la croissance

L’activité physique chez les enfants et les adolescents a une influence sur la structure osseuse. Des études ont démontré qu’une activité pratiquée régulièrement avait une certaine influence sur la minéralisation osseuse, et donc sur la solidité du squelette. L’activité physique a également un effet positif sur le développement des muscles et le maintien d’un poids sain. Au niveau de la motricité, l’enfant apprend également à mieux se servir de son corps et développe ses aptitudes. Au fur et à mesure des entraînements, il développe également son endurance et la capacité de son corps à se défendre contre certains facteurs environnementaux.

Attention toutefois aux pratiques sportives trop intenses, qui peuvent avoir l’effet inverse. Les risques de blessure sont plus importants et peuvent affecter le squelette ou les articulations, ce qui peut mener à un petit retard de croissance. Attention également aux sports intensifs qui imposent des restrictions alimentaires trop importantes et qui peuvent avoir des conséquences dramatiques sur le poids et la santé de jeunes filles.

en relation