Vendée Globe : match à cinq au large de Recife

Aya Magdi Dimanche 17 Janvier 2021-16:07:37 Sports
Vendée Globe : match à cinq au large de Recife
Vendée Globe : match à cinq au large de Recife

Près des côtes, poindre de salut : alors qu’ils longent Recife, à la pointe est du Brésil, les cinq premiers du Vendée Globe cherchent à s’éloigner des terres pour éviter de se retrouver piégés dans des zones moins venteuses. “On sait qu’à la côte, il y a un petit peu moins de vent, et des phénomènes orageux qui font que c’est moins simple de s’en sortir près du Brésil”, expliquait Damien Seguin (photo) vendredi en début de matinée, rapporte l’AFP. Cinquième à 68,9 milles (111 km) du leader Charlie Dalin, au classement de 17h00 GMT, le skippeur de Groupe Apicil a choisi la route la plus à l’est dans le groupe de tête. Un choix stratégique opéré depuis “plusieurs jours”, et partagé avec Boris Herrmann, troisième. Le skippeur allemand de SeaexplorerYacht Club de Monaco navigue à une centaine de milles des côtes brésiliennes, une option manifestement payante puisque Herrmann a réduit de plus de 50 nm en 24 heures son retard sur le leader. Sur la journée écoulée, seul Jérémie Beyou (Charal), 14e, a fendu les flots plus rapidement que lui, à 16,5 nœuds de moyenne contre 15,7 pour Herrmann. Deuxième à 27,6 milles de Dalin, Louis Burton (Bureau Vallée) a certainement senti le danger. Dans la nuit, il a ainsi altéré sa trajectoire pour filer légèrement plus à l’est. Et le dernier membre du quintette Thomas Ruyant (LinkedOut), éjecté du podium virtuel par Herrmann, pourrait prochainement faire de même. A moins de 4.000 milles théoriques du retour aux Sables d’Olonne, la course est serrée et les incertitudes nombreuses.

en relation