Nestle

Vente de la tête de Toutankhamon : L’Egypte saisit l’Interpol

Dalia Hamam Jeudi 11 Juillet 2019-15:28:40 Archéologie
La tête sculptée du roi légendaire Toutankhamon, vendue à Londres
La tête sculptée du roi légendaire Toutankhamon, vendue à Londres

L'ambassade égyptienne à Londres a demandé au Ministèredes Affaires étrangères britannique de stopper la vente aux enchères, dans la salle de Christie's, de la tête sculptée du pharaon légendaire Toutankhamon, en disant qu'elle est probablement sortie clandestinement hors du pays du site du temple de Karnak à Louxor.

Mais, cette demande a été ignorée. Christie's a annoncéla mise en vente le 4 juillet de la statue de la tête du jeune pharaon en quartzite brun, mesurant 28.5 cm de haut,et représentant le dieu Amon sous les traits de l'enfant pharaon. Ensuite, la statue a été vendue avec plus de 4.5 millions d'eurosmalgré la requête de l'Egypte.

Selon le communiqué du ministère des Affaires étrangères égyptien, l'ambassade d'Egypte à Londres a écrit au ministère britannique des Affaires étrangères et à la maison d'enchères pour stopper la vente et demander que la statue soit rendue à l'Egypte», est-il précisé dans le communiqué.

Le Caire demande également «que soit stoppée la vente de toutes les autres pièces égyptiennes lors de la vente prévue à Christie's les 3 et 4 juillet 2019, soulignant l'importance de l'obtention de tous les certificats d'acquisition» concernant ces objets. De son côté, le ministère des Antiquités a écrit à l’Unesco, toujours selon le communiqué officiel égyptien, pour réclamer que la vente n’ait pas lieu, et obtenir, à tout le moins, la remise des certificats d’acquisition de ces objets.

Selon l'AFP, l’ancien ministre égyptien des Antiquités, Zahi Hawass, estime que la sculpture a «quitté le pays dans les années 1970 parce qu’à cette époque, d’autres objets anciens de même nature ont été volés au temple de Karnak», à Louxor, a-t-il expliqué. «Les propriétaires ont fourni de fausses informations», avance ce célèbre archéologue égyptien. Le buste de Toutankhamon avait été acheté en 1985 à Heinz Herzer, un marchand d’art de Munich, en Allemagne. Il était auparavant aux mains de Joseph Messina, un Autrichien qui l’avait acquis vers 1973-1974 auprès du prince Wilhelm vonThurnund Taxis, lequel l’aurait eu en sa possession depuis les années 1960, a retracé Christie’s.

Toutefois, le fils et la nièce de Wilhelm vonThurnund Taxis, Viktor et Daria, ont déclaré au site Live Science ne pas se souvenir de l’existence de cette pièce. Wilhelm vonThurnund Taxis «n’était pas une personne très intéressée par l’art», a ajouté sa nièce. Des déclarations qui ajoutent de l’eau au moulin de l’Égypte qui se bat depuis des années pour obtenir la restitution d’œuvres d’art volées.

en relation