Visite de Sameh Choucri à Vienne Raffermir la coopération égypto-autrichienne

Test Acount Samedi 07 Juillet 2018-14:42:28 Actualités
Le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Choucri avec le président du Parlement autrichien Wolfgang Sobotka
Le ministre égyptien des Affaires étrangères Sameh Choucri avec le président du Parlement autrichien Wolfgang Sobotka

Le ministre des Affaires étrangères, Sameh Choucrim s'est entretenu, hier vendredi, avec le président du Parlement autrichien, Wolfgang Sobotka, lors de sa visite dans la capitale autrichienne Vienne.

Le chef de la diplomatie a commencé par féliciter le responsable autrichien pour le choix de son pays pour présider l'Union européenne, à partir de juillet 2018 et jusqu'à la fin de l'année.

Il a ensuite manifesté son espoir de voir les relations et les consultations bilatérales se renforcer davantage pour mettre en vigueur le partenariat égypto-européen. Ce dernier est en fait connu pour la diversité des perspectives de coopération.

M. Choucri a mis l'accent sur l'importance de la coopération parlementaire entre les deux pays. Le responsable autrichien a affirmé pour sa part que son pays accordait un intérêt particulier à ses relations avec l'Egypte, compte tenu de la position régionale et internationale de l'Egypte. Il a, à cet effet, révélé la présence de 47 groupes d'amitié au sein du Parlement autrichien, et qu'il aspirait à cet égard créer un groupe d'amitié Egypte-Autriche.

Il a ensuite remarquablement salué le grand progrès économique que connaît l'Egypte, exprimant son espoir de renforcer davantage la coopération économique, commerciale et d'investissement entre l'Egypte et l'Autriche.

A cet effet, le ministre Choucri a invité les entreprises autrichiennes à investir en Egypte, a souligné le porte-parole des Affaires étrangères, le conseiller Ahmed Abou Zeid, et notamment dans les méga-projets à l'axe économique du Canal de Suez et dans la nouvelle capitale administrative.

Les deux parties ont également abordé les défis conjoints sur la scène, entre autres, l'immigration clandestine et la lutte contre le terrorisme.

Le chef de la diplomatie égyptienne a renchéri que le terrorisme constituait un défi de taille faisant face à la région et menaçant les espoirs des peuples au développement durable. Il a, à cette occasion, passé en revue les derniers résultats de l'offensive militaire globale "Sinaï 2018".

Le président du Parlement autrichien a d'autre part manifesté son intérêt à savoir les visions égyptiennes relatives aux questions régionales vitales et aux crises compliquées du Moyen-Orient, dont notamment les dossiers syrien et libyen, vu les positons équilibrées du Caire, puisque l'Egypte constitue la pierre angulaire de la stabilité et de la sécurité régionales.

en relation