Nestle

Voter est un droit national de premier plan

Dalia Hamam Jeudi 29 Mars 2018-22:09:09 Présidentielle

 Ahmed Fettiha, un avocat de 38 ans a décidé de se rendre au bureau de vote très tôt le matin pour pouvoir ensuite être à son bureau à temps. "J'ai amené mes deux enfants avec moi. Ils ont beaucoup pleuré  pour y aller. Pour eux, c'est la première fois. Je comprends qu'ils veulent mettre l'encre indélébile sur leurs doigts", a dit Fettiha en riant.

D'après lui, aller voter et un droit patriotique de premier plan. "Avant la Révolution du 25 Janvier, le peuple n'avait pas la conscience de l'importance de cette mission. Mais avec l'instabilité que le pays a connue, je pense que leur vision a changé.

Et c'était une étape décisive, affirme t-il. Kinda et Mohamed, ses deux enfants, ont exprimé leur joie en prenant une photo avec l'officier qui surveille l'école où se trouve le bureau de vote avec leurs doigts en encre. Devant le bureau, une foule dansait et brandissait les drapeaux égyptiens. "Ici à Agami Hanouvil, une ambiance festive règne dans les rues du quartier surtout avec la nouvelle chanson de Hakim. Les gens dansent partout.", a-t-il expliqué.

Le jeune avocat n'encourage pas les gens qui ont voté blanc ou voté nul. "A mon avis, c'est de la négativité. Ils doivent contribuer au processus électoral, c'est leur droit légal. Comment peuvent-ils y renoncer si facilement?", s’est-il demandé, notant que ses parents sont descendus le premier jour du vote.  

 

en relation