Voyager dans les villes les plus anciennes du monde ! (2)

Hanaa Khachaba Lundi 17 Février 2020-13:51:15 Chronique et Analyse
Beyrouth au Liban (3000 avant JC)
Beyrouth au Liban (3000 avant JC)

Ces villes, qui sont les 10 plus anciens endroits continuellement habités de la planète, sont une véritable occasion de voyager dans le temps. S’y rendre vous permettra de découvrir des anciennes civilisations qui ont façonné l’histoire de l’humanité. Si peu de cités antiques ont réussi à résister à l’épreuve du temps, certaines tiennent encore debout, mieux que ça, elles grouillent de vie. Dans l’article précédent (première partie), on vous a emmené dans un voyage dans dix des villes les plus anciennes du monde. Cette fois-ci, on continue notre voyage dans dix autres villes des plus anciennes où la vie continue malgré tout de battre son plein. 

De nombreuses villes arabes figurent dans cette liste (d’après le site generationvoyage.fr), dont Erbil en Irak, Tyr et Beyrouth au Liban, Alep en Syrie, ou encore Sanaa au Yémen. Bon voyage dans les lignes qui suivent…

1. Varanasi en Inde (1000 ans avant JC)

Située sur la rive ouest du Gange, Varanasi, également connue sous le nom de Bénarès, est une ville sainte importante à la fois pour les hindous et les bouddhistes. Selon la légende, elle a été fondée par le dieu hindoi Shiva il y a 5000 ans, bien que les chercheurs modernes pensent qu’elle soit vieille de près de seulement 3000 ans.

2. Thèbes en Grèce (1400 ans avant JC)

Grande rivale de l’ancienne Athènes, Thèbes a dominé la confédération  béotienne et même prêté assistance à Xerxès lors de l’invasion perse de -480. Des fouilles archéologiques ont révélé des installations mycéniennes datant d’encore plus loin. Aujourd’hui, Thèbes n’est plus qu’un simple bourg, une petite ville commerciale.

3. Larnaca à Chypre (1400 avant JC)

Fondée par les Phéniciens sous le nom de Cition, Larnaca est bien connue pour son joli front de mer bordé de palmiers. Des sites archéologiques et de nombreuses plages attirent les visiteurs aujourd’hui. 

4. Erbil en Irak (2300 ans avant JC)

Au nord de Kirkouk se trouve Erbil qui a été dominée à plusieurs reprises par les Assyriens, les Perses, les Sassanides, les Arabes et les Ottomans. C’était une étape majeure sur la route de la soie tandis que son ancienne citadelle qui s’élève à 26 mètres de hauteur, surplombe encore l’horizon.

5. Tyr au Liban (2750 ans avant JC)

Lieu de naissance légendaire d’Europe et Didon, Tyr a été fondée vers 2750 avant JC, selon Hérodote. Elle fut conquise par Alexandre le Grand en 332 avant JC à la suite d’un siège de sept mois et est devenue une province romaine en 64 avant JC. Aujourd’hui, c’est principalement le tourisme qui fait vivre l’ancienne cité romaine : l’hippodrome de Tyr est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il est écrit dans la Bible : « Tyr, elle qui distribuait les couronnes, elle dont les marchands étaient des princes ».

6. Beyrouth au Liban (3000 avant JC)

Capitale du Liban, de même que son centre culturel, administratif et économique, l’histoire de Beyrouth remonte à environ 5000 ans. Des fouilles dans la ville ont mis au jour des vestiges phéniciens, hellénistiques, romains, arabes et ottomans, tandis que la ville est mentionnée dans des lettres au pharaon d’Egypte dès le 14e siècle avant JC. Depuis la fin de la guerre civile libanaise, Beyrouth est devenue un centre touristique animé et moderne. 

7. Gaziantep en Turquie (3650 ans avant JC)

Dans le sud de la Turquie, près de la frontière avec la Syrie, l’histoire de Gaziantep s’étend aussi loin que les Hittites. La citadelle Ravanda, restaurée par les Byzantins au 6e siècle, se trouve dans le centre-ville, alors que des mosaïques romaines ont également été découvertes ici.

8. Sanaa au Yémen 

Sanaa est la plus grande ville du Yémen et le centre du gouvernorat de Sanaa. La ville ne fait pas partie du gouvernorat, mais forme le district administratif séparé de « Amanat Al-Asemahs ». Selon la Constitution yéménite, Sanaa est la capitale du pays. Sanaa est l’une des plus anciennes villes habitées en permanence dans le monde. A une altitude de 2 300 m, c’est aussi l’une des plus hautes capitales du monde. La vieille ville de Sanaa, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, a un caractère visuel distinctif en raison de ses caractéristiques architecturales uniques, notamment exprimées dans ses bâtiments à plusieurs étages décorés de motifs géométriques. Selon la légende populaire, la ville de Sanaa a été fondée par Shem, fils de Noé.

9. Sidon au Liban (4000 ans avant JC)

A environ 40 km au sud de Beyrouth se trouve Sidon. Elle est l’une des plus importantes, et peut-être, la plus ancienne des villes phéniciennes. C’était la base depuis laquelle le grand empire méditerranéen phénicien a grandi. Aussi bien Jésus que Saint Paul auraient visité Sidon, comme l’a fait Alexandre le Grand qui s’empara de la ville en 333 avant JC.

10. Alep en Syrie (4300 ans avant JC)

Ville la plus peuplée de Syrie avec près de 4,4 millions de citoyens dans son agglomération, Alep a été fondée sous le nom de Halab aux alentours de 4300 ans avant JC. Alors que l’ancien site est occupé par la ville moderne, elle est à peine touchée par les archéologues. La ville était sous contrôle hittite jusque vers 800 avant JC, avant de passer par les mains assyriennes, grecques et perses. Elle a ensuite été occupée par les Romains, les Byzantins et les Arabes, assiégée par les Croisés, puis reprise par les Mongols et les Ottomans.

en relation